Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 04:31
Cinq matins de trop - Kenneth Cook

Cinq matins de trop de Kenneth Cook
Editions Le Livre de Poche
219 pages

Roman australien
traduit de l'anglais par Mireille Vignol


 

Bien loin des fous rires avec Le koala tueur ce roman ne m'a pas moins captiver. Une histoire où d'emblée l'ambiance est pesante. La chaleur, la poussière de ce coin perdu de l'Australie étouffent, la lassitude de l'instituteur aussi. Et pour rajouter à cette impression quelque peu désagréable, j'ai lu ce livre dans les premiers jours où j'étais plâtrée avec l'étrange sentiment d'être enfermée dans une boite. Contexte tout à fait adapté que je conseille à ceux qui souhaite ce livre, le mélange est parfait !

John Grant est l'instituteur de Tiboonda, petit village au coeur de l'Australie, une zone quasi désertique. "Les gens s'étaient desséchés, la peau ravinée et les yeux enfoncés au fur et à mesure que leur cheptel se transformait en squelettes blancs. Mais ils restaient dans leur maison de bois, convaincus que la pluie finirait par tomber;"

L'année scolaire est terminée, il s'apprête à partir vers la côte où il pourra enfin s'échapper de la chaleur et de l'ambiance.

A Bundanyabba où il doit faire une halte, il se laisse entraîner dans tous les vices sans y apporter beaucoup de résistance. Kenneth Cook a le talent de raconter cette descente aux enfers sans trop en faire. Le ressenti de John Grant dans son parcours est magnifiquement retranscrit. C'est en spectatrice que je me suis sentie portée dans cette histoire. Je n'ai eu ni sympathie ni antipathie pour cet homme. J'ai souhaité qu'il puisse s'en sortir quitte à mourir.

Les pensées de John Grant sur sa situation  à la fernière page m'ont donné l'impression d'une bouffée d'air.

C'était magnifique !

 

Assis à son bureau, il regarda avec lassitude les enfants sortir un à un de la salle de classe.

Il sentit une bousculade autour de ses pieds ; les billets, les quatre cents livres, avaient disparu ; le contrôleur avait crié " face !" et Grant quittait le ring sans même avoir vu les pennies tomber.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dasola 21/08/2014 16:41

Rebonjour Loo, j'ai personnellement adoré ce roman. Bonne après-midi.

Loo 26/08/2014 21:25

Très bien amené comme histoire c'est effectivement pour moi un excellent roman.

Hélène 04/08/2014 09:17

Plus ça va plus j'apprécie cet auteur !

Loo 04/08/2014 11:03

Comme les bonnes choses à savourer petit à petit. Le prochain ce sera le wambat.

Alex-Mot-à-Mots 02/08/2014 23:22

Une lecture qui m'avait marquée, par son ambiance.

Loo 04/08/2014 11:02

Oui l'ambiance est bien lourde, il nous avait pas habitué à ça. Mais tellement bien racontée.

sylire 30/07/2014 06:33

Beaucoup aimé aussi !

Loo 30/07/2014 06:59

Après le koala, ce livre surprend mais qu'est ce c'est bien.

A_girl_from_earth 29/07/2014 22:21

Ah ben, je ne pensais pas le lire vu que loin du koala and co, mais là ton billet le rend intrigant !

Loo 29/07/2014 23:36

Il faut que tu le lises celui-ci. Rien à voir avec le koala.

Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map