Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 02:00
Le château de Pictordu - George Sand

Le chateau de Pictordu de George Sand
Editions Folio 2012
121 pages

 

 

 

 


 

"De quelque sorte qu'elles soient, George Sand n'aime pas les superstitions. Il n'est pas légitime, répète-t-elle dans la préface, de croire au merveilleux, aux actions des génies et des fées, aux phénomènes qui ne sont surnaturels que parce qu'on ne se les explique pas. En revanche, il ne faut pas cesser de travailler à enchanter le réel par le pouvoir de l'imagination et du rêve, facultés puissantes qui rendent l'existence à sa nature vraie, profondément poétique."

Extraites de la préface, je trouve ces quelques phrases éclairent bien sur l'état d'esprit de George Sand. J'ai beaucoup apprécié lire ce conte qui s'adresse aux enfants, écrit au 19ème siècle, où les histoires étaient bien différentes de celles que l'on racontent maintenant.

Un conte où différents sujets y sont abordés.

Mr Flochardet ramène à la maison sa fille âgée de huit ans. En chemin un arrêt obligé se fait dans les ruines du châteaux de Pictordu pour y passer la nuit. C'est là que la petite Diane va faire la rencontre avec une fée bienveillante. La maman de Diane est morte et cette fée va d'une certaine façon comblé le manque qu'éprouve l'enfant et lui servir de guide.

Auprès d'elle, Diane a un père qui l'aime. Il est peintre et beaucoup de talent. Mais il ne cherche pas à développer chez sa fille le goût de la peinture puisque l'éducation de cette époque range les filles dans la catégorie de joli ornement plutôt que de tête bien remplie.

Diane a une belle mère plus préoccupée à son apparence qu'à tout autre occupation. Elle ne témoigne d'aucune affection pour sa belle-fille qui lui semble bien étrange puisque cette dernière ne semble pas très attirée par les belles toilettes.

Puis, il y a docteur Féron, médecin de famille au regard un peu plus aiguisé que le père de Diane. Il donnera à la fillette la possibilité de s'ouvrir au monde de l'art.

A travers cette histoire George Sand parle de l'absence de la mère, l'imaginaire des enfants qu'elle juge bien utile, l'éducation des filles qu'elle souhaite égale à celle des garçons.

Un joli conte de George Sand à ne pas négliger.

 

Elle eût voulu s'occuper à autre chose, apprendre n'importe quoi. Elle questionnait beaucoup, mais madame Flochardet trouvait ses questions sottes, hors de propos, et ne jugeait pas utile qu'elle eût des curiosités pour les choses sérieuses.

La santé de l'intelligence n'est pas dans le repos, elle n'est que dans la victoire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cristie 02/08/2014 18:35

Ses contes m'ont beaucoup plus touchés que la plupart des classiques ...

Loo 04/08/2014 10:44

Ah Cristie ! contente de te revoir. Je l'avais lu que trop peu. J'ai beaucoup de plaisir à le faire maintenant.

Mango 02/08/2014 10:25

Elle était vraiment en avance sur son temps! Je connais davantage ses romans que ses contes et j'ai beaucoup aimé lire sa biographie également! Quelle femme!

Mango 06/08/2014 13:47

Non mais tu as raison, je devrais y aller. Je suis sûre que ça m'intéresserait!

Loo 04/08/2014 10:41

Oui je vois ça. Et le musée du romantisme à Paris tu l'as fait.

Mango 02/08/2014 18:40

J'ai surtout lu "Histoire de ma vie " par elle-même dans le volume sur ses œuvres autobiographiques dans la Pléiade . Je suis allée aussi passer un week end à Nohant et j'ai lu aussi le libre de Maurois sur sa vie. Je ne m'en lasse pas! :)

Loo 02/08/2014 14:09

Ah oui elle était en avance avec des idées bien précises. Je compte lire à peu près tous ces écris, c'est un plaisir. Est-ce qu'il existe une seule biographie sur elle ? sinon tu peux me dire laquelle tu a lu ? Merci.

A_girl_from_earth 02/08/2014 00:29

Aaah j'aime beaucoup George Sand mais je ne lui connaissais pas ce conte ! Ouhla ma LAL se rallonge encore !!!

Loo 02/08/2014 14:06

Et bien c'est un conte qui mérite vraiment d'être lu, il est riche par ce qu'il raconte et puis quand on creuse un peu plus ça parle aussi beaucoup sur George Sand.

Philippe D 01/08/2014 20:58

De George Sand, je ne connais quasiment rien. J'ai dû en lire un ou deux seulement. C'est une auteure qu'on voit pas mal sur les blogs.
Bon weekend.

Loo 01/08/2014 22:27

Oui elle a la côte effectivement, Bon week-end aussi à toi Philippe.

Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map