Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 10:49
Derniers rapports sur les miracles à Little No Horse

Dernier rapport sur les miracles à Little No Horse
De Louise Erdrich
Editions Le livre de poche
Année de parution : 2009 (Albin Michel)
535 pages
Traduit d
e l'anglais (américain) par Isabelle Reinhare

Petite difficulté à expliquer cette histoire. Est-ce dû à mon inactivité blogueste de plusieurs mois ou à l'histoire elle-même ? Je ne sais pas. Peut-être un peu des deux.

A cette lecture que j'ai beaucoup apprécié il s'est trouvé toutefois quelques passages où je me suis retrouvé dans le flou car les liens entre les personnages voire par l'identité des personnages eux-mêmes ne m'ont pas toujours semblé très clair, et ce malgré un arbre généalogique fourni.

Quelques pauses ont été nécessaires pour m'y retrouver. Mais que cela ne décourage pas les potentiels lecteurs. L'écriture m'a quant à elle beaucoup lu. C'est poétique et le style assez inhabituel pour moi. Une histoire tracée comme une esquisse et non par des traits précis, comme déroulée à travers des souvenirs où la pensée n'évolue pas toujours au même rythme, où quelques fois il semble y manquer quelques éléments et ne se prive pas des allés retour entre passé et présent.

L'histoire se déroule dans le Dakota du Nord dans une réserve d'indiens Ojibwés. Le Père Damien vieux prêtre centenaire y relate sa vie qu'il a partagé avec eux. Enfin, il a plus que partagé sa vie avec eux. Il les a accompagné dans leur vie au quotidien, leurs souffrances, leurs pertes face à la voracité de l'homme blanc et face à cette religion chrétienne qui chamboule leur croyance. Les anecdotes sont parfois troublantes, tristes, drôles. Un lien fort semble lié le prêtre aux indiens. Et quand on connaît l'identité réelle du prêtre, ce que fut sa vie d'avant et ce qui l'a conduit sur ce territoire c'est à ce demander si ce prêtre hors du commun à voulu se fondre dans cette société indienne ou bien si c'est cette dernière qui l'a adopté sans condition. Rédemption et amour de toute catégorie se trouvent dans le récit. Et pus aussi la ténacité de biens des personnages, un piano, des souvenirs et des oublis.

Une histoire pas toujours facile à lire mais très riche par tout ce qui est partagé entre culture indienne et culture occidentale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sharon 09/04/2016 21:38

J'ai du mal à lire cette auteur aussi.

Alex-Mot-à-Mots 01/12/2015 10:57

C'est ce que je reproche à cette auteure, elle n'est pas forcément toujours facile à lire.

Loo 01/12/2015 12:53

C'est effectivement un peu perturbant mais en même temps une lecture assez intéressante sur plusieurs points. Le sujet, la façon dont sont mis en scène les personnage. Et puis ce manque de repère par rapport à beaucoup d'autres livres m'a assez plu aussi.

keisha 30/11/2015 14:29

Pas lu, celui là (drôle de couverture)

jerome 30/11/2015 14:02

J'aime beaucoup Louise Erdrich. Un de ses premiers romans ressort en janvier, je vais me faire un plaisir de le lire !

Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map