Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 01:00

 

L'herbe verte, l'eau vive

L'herbe verte, l'eau vive de Thomas King
Editions Albin Michel Terres d'Amérique 2005 (1993)

137 pages
Traduit de l'anglais par Hugues Leroy
Rencontre de l'auteur au Festival America en 2012
Roman

 

Il y a au départ différents personnages. Alberta et ses deux amants, son souhait d'avoir un enfant mais sans mariage. Charlie, avocat, très fier de sa réussite sociale et qui ne loupe pas l'occasion pour le rappeler à son entourage. Lionel, plutôt réservé ne sachant pas toujours comment s'y prendre, vendeur de télévisions. Latisha la soeur de Lionel qui tient le Dead Dog Café où se retrouvent des cars de touristes curieux d'y manger du chien à toutes les sauces. Et puis Eli leur oncle installé près d'un barrage pour combattre à sa façon la mise en route de ce dernier.

Leur vie vont s'entrecroiser en y rajoutant au fur et à mesure d'autres personnages, qu'ils fassent partis du présent ou bien de leur passé. Mais les plus surprenant seront quatre vieux Indiens (d'Amérique) sortis on ne sait d'où et apportant à cette histoire une tournure de conte. S'y rajoute l'histoire commune des personnages principaux puisqu'ils sont d'origine indienne. Mais cette histoire avec les traditions ne semble pas toujours être leur point de repère.

Bien que la fin m'ait laissée un peu perplexe j'ai beaucoup apprécié l'écriture de Thomas King, sa façon de nous transporter où il le veut. Et malgré la confusion de toutes les histoires, le côté abstrait des quatre indiens, l'auteur semble très bien savoir où il va.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Coccinelle 11/09/2013 08:05

Ah, ce ne sont pas des Indiens d'Inde, ça se passe en Amérique ?

Loo 15/09/2013 15:01

Oui effectivement il pourrait bien convenir. Bon dimanche à toi aussi.

Coccinelle 15/09/2013 14:37

Pourquoi pas puisque je participe au challenge Amérindiens ! Bon dimanche.

Loo 15/09/2013 09:29

Oui Coccinelle. Effectivement pour moi cela semblait évident puisque j'ai acheté ce livre lors d'une rencontre avec des auteurs américains. J'ai rajouté une petite paranthése dans mon billet. L'histoire se passe bien en Amérique. Ca pourrait peut-être bien te plaîre.

Sandrine 11/09/2013 08:03

Lors des débats au festival America, j'avais cru comprendre que cet auteur avait un humour particulier, très acerbe...

Loo 15/09/2013 09:27

Un humour particulier oui maintenant dire qu'il est acerbe non à moins que je sois devenue très insensible. Je trouve qu'il mérite d'être lu car il sort ses personnages des stéréotypes.

A_girl_from_earth 08/09/2013 00:24

Tu sembles souvent trouver des petits livres dont personne ne parle vraiment mais qui semblent valoir le détour. Celui-ci pourrait bien me plaire. Dommage pour la fin quand même.

Loo 08/09/2013 13:34

Je te rassure, la fin ne gâche rien. Disons qu'il ne faut pas forcement s'attendre à quelque chose de précis car l'histoire tire plus du conte.

Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map