Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 20:35

à l'ombre du vent

Editions : Le Livre de Poche

635 pages

 

 

Quatrième de couverture :

 

Dans la Barcelone de l’après-guerre civile, par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon –Daniel Sempere, le narrateur- dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le cimetière des Livres Oubliés. L’enfants est ainsi convié par son père à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets « enterrés dans l’âme de la ville » : L’Ombre du vent.

Avec ce tableau historique, roman d’apprentissage évoquant les émois de l’adolescence, récit fantastique où les mystères s’emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafón  mêle inextricablement la littérature et la vie.

 

Mes impressions :

 

Je savais que ce livre avait plu à beaucoup de monde. Je n’avais pris la peine de lire la 4ème de couverture juste pour savoir que l’histoire se déroule en 1945 à Barcelone. Et me voici entraînée pour la lecture de plus de 600 pages (seulement)  d’un roman captivant, une ou plutôt plusieurs histoires qui s’entrelacent au fur et à mesure que je tourne les pages pour devenir à l’approche de la fin une histoire commune aux personnages.

Comme je les ai apprécié ces personnages. Déjà par leur personnalité mais surtout par leur présence bien marquée dans l’histoire. Sans parler de préférence, le personnage de Firmin par son humour et son tempérament m’a bien plu.

Je dois toutefois reconnaître ne pas avoir été totalement captivée dès les premières pages. L’histoire me plaisait mais je ne voyais pas vraiment où elle allait m’entraîner. Cette histoire est loin d’être banale, j’ai donc finie par m’y accrochée sérieusement.

Je reste admirative devant tant d’imagination. La description des lieux, le cadre de l’histoire, l’ambiance sont si bien décrits avec des mots bien choisis que je voyais Barcelone, ses rues, les personnages mêmes les plus secondaires prendre vie.

L’étrange lien entre Julián Carax et Daniel Sempere, dévoilé au fur et à mesure m’a semblé ne pas être figé dans l’explication de l’auteur mais plutôt laissé à l’appréciation de chaque lecteur. C’est bien souvent le cas, mais plus ici que la plupart des autres livres. « Les livres sont des miroirs, et l’on n’y voit que ce qu’on porte en soi-même ».


Ne passez pas à côté. Lisez-le.


Partager cet article

Repost 0
Published by unepauselivre - dans Roman Europe sauf France
commenter cet article

commentaires

Catherine 24/01/2012 23:33

Un de mes gros coups de cœur ces dernières années !

unepauselivre 25/01/2012 09:47



Je n'en suis pas à ce point mais ça frôle quand même le coup de coeur.



Nico 19/01/2012 15:33

J'ai bien aimé au début, mais j'ai vite eu l'impression que l'écrivain improvisait son histoire, qu'il ne savait pas vraiment où celle-ci allait. Bref, malgré la fluidité du texte, j'ai dû
abandonner ce roman à mi-chemin. Dommage.

unepauselivre 19/01/2012 16:15



Peut-être pas le bon moment pour le lire. Beaucoup de gens ont eu la même réaction que toi. Un livre apparement que l'on aime ou que l'on aime pas. Pour ma part je me suis laissée portait par
l'histoire et même si ce n'est pas un réel coup de foudre, j'ai bien aimé. J'ai trouvé que l'histoire se tenait bien et qu'elle était assez bien imaginé. Mais tout ça est une question de goût.


Merci pour ta visite et ton avis.



QuiLitTout 10/06/2011 22:11


Il est dans ma PAL =) j'espère le lire bientôt


unepauselivre 10/06/2011 23:58



Oui j'ai vu qu'il était dans ta PAL. J'espère qu'il te plaira



Theoma 24/05/2011 19:19


je suis une des seule à l'avoir toujours sur mon étagère...


unepauselivre 24/05/2011 22:05



C'est que le moment n'est pas encore arrivé. Peut-être pour les vacances d'été ?



vivi 20/05/2011 22:48


J'ai moi aussi beaucoup aimé ce livre, lu il y a quelques années déjà. J'ai par contre moins apprécié "Le Jeu de l'Ange".


unepauselivre 21/05/2011 11:16



C'est le seul livre que j'ai lu de CRZ. J'aurai certainement l'occasion d'en lire d'autres.


Merci de ta visite.



Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map