Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 05:00

La douceur des hommes

 La douceur des hommes de Simonetta Greggio

   Editions Le Livre de Poche

  153 pages

  roman italien

 

 

Livre lu dans le cadre du challenge Il Viaggo organisé par Nathalie du blog Chez Mark et Marcel

Challenge il viaggio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'en ai fallu de peu que je passe complètement à côté de ce livre. La quatrième de couverture me laissait à penser que c'était l'histoire d'une femme qui aimait la vie, les hommes. Une histoire que je m'imaginais tumultueuse, pleine de fantaisie, de dynamisme et de bonheur. C'était vrai et pas vrai à la fois.

 

Et si j'ai bien failli abandonner la lecture quelques fois je suis bien contente d'avoir poursuivi jusqu'à la fin où j'ai pu mieux comprendre et apprécier la tournure des événements.

 

Bref ! s'il y a bien des histoires d'amour dans ce livre c'est la rencontre de ces deux femmes qui va être le centre de l'histoire. Fosca est une vieille dame, elle arrive au bout de sa vie mais reste animée par une éternelle jeunesse. La deuxième c'est Constance qui est d'ailleurs la narratrice. Elle a la trentaine, d'un esprit assez indépendant, sans attache et bien moins enthousiaste que Fosca.

Leur rencontre ne m'avait pas parue bien claire au départ car tout n'y est pas vraiment expliqué. Mais depuis un lien semble les unir et les dernières années que va vivre Fosca, Constance sera à ses côté.

 

Lorsque l'histoire démarre Fosca est déjà morte. Constance retrace alors leur derniers moments en chemin pour un voyage en Italie. Elle raconte les confidences de Fosca sur sa vie, ses amours, ses amis, ses déboires et ses désenchantements. En même temps il y a le voyage qu'elle raconte également avec la santé de Fosca qui décline, les personnes qu'elles rencontrent, les endroits où elles s'arrêtent, et les tracas qu'elles subissent. Tout paraît quelques fois un peu en désordre et sans but précis. Les passages impudiques m'ont parfois surpris.

 

On ressent à travers tous ces mots une envie de faire partager, de transmettre quelque chose de la part de Fosca. On ressent également cette différence de tempérament qui différencie les deux femmes mais les rapproche tout à la fois.

 

Mais Fosca n'aura pas le temps de tout révéler à Constance. Elle lui laisse le soin de le faire par elle-même à travers un courrier qui la conduit à lire les lettres que Fosca à conserver depuis de nombreuses années. Les révélations seront alors pour Constance une porte ouverte sur l'avenir. En tout cas c'est comme cela que je l'ai ressenti.

 

J'ai trouvé cette histoire comme une belle leçon de vie et un bel élan vers le bonheur. Chose que Fosca cherchait à transmettre à Constance.

 

 

 

L'avis de Tasha

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Anis 24/01/2013 19:07


Le titre est très beau car certains hommes sont capables d'une très grande douceur.

unepauselivre 25/01/2013 21:50



C'est vrai tu as raison. Mais je trouve le titre très subtile vis à vis de l'histoire. Je te laisse la découvrir



dasola 17/01/2013 21:49


Bonsoir Loo, je le lirais peut-être car j'ai beaucoup aimé Dolce Vita que j'ai chroniqué il y a un an et demi : l'histoire de l'Italie des 50 dernières années. Je trouve qu'elle écrit très bien
en français. Bonne soirée.

unepauselivre 18/01/2013 21:44



Je trouve aussi que c'est un auteur intéressant. J'aime sa façon d'aborder les choses et de nous emmener où elle veut. Je vais venir voir si tu as fait un billet sur le livre dont tu parles car
je lirai certainement moi aussi d'autre livre d'elle.



Philippe D 16/01/2013 05:50


Il est des livres qu'on a souvent envie d'abandonner et finalement, on est contents d'être aller jusqu'au bout.


Bonne journée ... glaciale ici. 

unepauselivre 16/01/2013 06:42



C'est tout à fait le cas ici. Et ça aurait été vraiment dommage de passer à côté.


Bonne journée à toi aussi. C'est vrai qu'il fait vraiment froid.



Tasha 15/01/2013 20:09


Tu me donnes très envie de lire ce roman! De cette auteure j'avais beaucoup aimé Etoiles, qui évoquait aussi une reconquête du bonheur. 

unepauselivre 15/01/2013 22:27



Comme j'ai failli passer à côté de cette lecture je vais tâcher de lire un autre titre de l'auteure pour un peu mieux connaître son écriture. Merci pour l'idée du titre.



Présentation

  • : Une pause livre
  • : Je ne suis pas tombée dans la marmite de la lecture petite, j'ai tout fait pour l'éviter. J'ai bien lu les grands classique Club des Cinq, Fantomette, Lucky Luke, Astérix et surtout Caroline. Mais pas de quoi devenir une lectrice ravageuse. Ca m'a pris beaucoup plus tard et je me souviens encore de ce plaisir et de ce déclic. Depuis, la découverte des blogs et blogeurs(ses) mes lectures ont évoluées et le plaisir de partager n'est pas pour me déplaire. La bande dessinée est restée un intemporel pour moi. Sinon j'ai mes périodes romans, classiques, voyages, lectures françaises ou étrangères et c'est selon le moment et l'inspiration. Quelques billets sur des sorties viennent de temps en temps alimenter le blog. Ouvert depuis mars 2011 mon blog a quelques fois végété. C'est d'ailleurs le cas depuis fin 2015. Remotivée, je le relance et le dépoussière un peu. Pour commencer je ne suis plus Loo mais Milou et d'ici quelques temps je verrai pour la suite.
  • Contact

Profil

  • Milou

Recherche

Traducteur

 

En ce moment

 

Bientôt

 

 Lecture commune pour mai 
avec AGirl et Keisha :

 

D'où venez-vous ?

Map