Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 13:15

La Folle du logis  La Folle du logis de Rosa Montero

 Editions Métailié

 200 pages

 Traduit de l'espagnol par Bertille Hausberg

 

 

 

 

 

 

  "L'imagination est la folle du logis"

 

 

J'adore me lancer aveuglement dans une lecture commune sans en avoir choisi le titre et ne même pas savoir de quoi il en retourne. C'est encore le cas avec cette Folle du logis lu avec A Girl où la surprise fut totale car je m'attendais évidemment à un roman dont le sujet devait être une ménagère de moins de 50 ans complètement débordée dans sa vie de femme au foyer.

Complètement à côté effectivement, quoique maintenant je me dis qu'il y avait au moins en commun de l'imagination.

 

J'ai aimé ce livre car il m'a fait découvrir l'univers personnel d'un auteur avec la littérature. Un sujet que je n'avais jusque là pas du tout chercher à explorer même si quelques fois on se demande bien où les auteurs vont puiser toutes les histoires qu'ils nous offrent.

 

C'est chapitre par chapitre avec chacun un thème bien particulier que Rosa Montero nous fait parcourir le monde un peu particulier des auteurs. Bien qu'au départ je suis restée un peu septique, ne comprenant pas ce qu'il y aurait de si particulier et pourquoi ils s'attribueraient pour eux seul l'imagination, je fut assez vite conquise et intéressée.

 

Les thèmes abordent la frénésie des auteurs, leurs peurs et leurs faiblesses, leurs échecs et leur réussite entre autres en  illustrant par la vie de différents auteurs. L'imagination est un thème qui prend beaucoup de place dans le livre.  J'ai beaucoup apprécié l'ouverture qu'elle m'a permise d'avoir tout au long de la lecture de ce livre et de voir les choses sous un autre angle ou d'en apercevoir d'autres facettes.

 

J'ai apprécié le passage qui explique la naissance d'un roman qui germe par une image ou une parole furtive puisée dans le réel.

 

J'ai aimé aussi comment elle explique l'envie que chaque auteur semble avoir pour laisser trace de leur passage sur terre, presque une lutte contre la mort.

 

Et puis il y a les petits passages de vie qui viennent parfois s'insérer dans chacun des chapitre, certains d'ailleurs reviennent mais racontés à chaque fois avec une nouvelle version. Pris pour argent comptant au départ, ces passages collent parfaitement à la démonstration qu'elle veut nous donner.

 

"J'ai toujours pensé que la fiction est l'art primordial des humains. Pour exister, il faut se raconter et ily a beaucoup d'affabulation ans cette histoire de nous-mêmes : nous nous mentons, nous nus imaginons, nous nous leurrons."

 

"Nous inventons nos souvenirs, ce qui revient à dire que nous nous inventons nous-mêmes car notre identité se trouve dans notre mémoire, dans le récit de notre biographie. Partant de là, nous pourrions en déduire que les êtres humains sont avant tout des romanciers, auteurs d'un roman unique dont l'écriture se poursuit tout au long de leur vie et où ils se réservent le premier rôle."

 

"J'ai alors découvert peu à peu que je ne pouvais pas parler de littérature sans parler de la vie ; de l'imagination sans parler des rêves quotidiens ; de l'invention narrative sans prendre en considération le fait que le réel est le premier mensonge."

 

Une lecture que j'ai trouvé passionnante et enrichissante sur la lecture et qui bien entendu m'a donné l'envie de découvrir les romans de l'auteur. Mon regret est de ne pas avoir réussi d'en parler mieux.

 

 

 

L'avis d'A Girl,  

 L'avis de Keisha 


 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A_girl_from_earth 21/08/2012 23:33


On sent bien ton enthousiasme pour ce livre ! J'ai bien ri en lisant ton premier paragraphe. Je l'avais noté dans ma LAL depuis longtemps, mais comme toi, je ne savais pas vraiment à quoi
m'attendre avec ce livre, et quelle belle surprise ! C'est vraiment sympa des LC comme ça, où la découverte du livre est un vrai plaisir !

unepauselivre 21/08/2012 23:37



Oui ça me plaît bien aussi de se lancer dans une totale découverte. Et ce qui est drôle en tout cas pour moi c'est que sans avoir lu le livre je me raconte déjà une histoire. D''où une surprise
encore bien plus grande.



keisha 21/08/2012 21:02


Je voulais dire "lire tes comm et y répondre", oui c'est rangé, mais rien n'est bien apparent.


Zut alors, je découvre que tu es sur overblog, mais alors pourquoi utilises-tu ton profil blogger, reste avec nom, mail, adresse blog quand tu me laisses un commentaire, mais toujours pas
d'avatar...

unepauselivre 21/08/2012 21:35



Ah je navais pas compris ton commentaire. Oui je suis bien sur overblog mais c'est quand j'ai rencontrer des pb sur les blogs inscrits sur blogger, j'ai cherché toutes les solutions pour pouvoir
faire apparaître le commentaire. Chez certains ça a marché, chez d'autres non. Et comme toi j'ai mis une adresse mail bidon.



keisha 21/08/2012 20:19


Ah oui, il faut que j'aille y faire un tour, merci!

unepauselivre 21/08/2012 20:34



Peut-être me suis-je mal exprimée. Je voulais dire que les trois me plaise, je les ai bien trouvé, il sont bien rangés.



keisha 21/08/2012 16:26


J'en ai lu trois, c'est Instructions pour sauver le monde qui a déclenché mon amour pour l'auteur!

unepauselivre 21/08/2012 19:01



Je suis allée faire un tour sur ton blog et je n'ai pas réussi à les départager. Tant mieux, les trois m'ont l'air intéressants.



Ys 21/08/2012 10:25


Une belle découverte donc, qu'il me tarde de faire.

unepauselivre 21/08/2012 10:32



Oui le livre vaut vraiment qu'on le lise. Je te souhaite à toi aussi une belle découverte.



Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map