Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 18:06

Frères jurésFrères jurés – Gunnar Gunnarsson

 

Auteur : Gunnar Gunnarsson

Editions Fayard

356 pages

Roman islandais

 

Quatrième de couverture:

 

Nous sommes en Norvège à la fin du IVe siècle, au début de l’épopée viking. Leif et Ingolf sont les fils respectifs de deux seigneurs : Rodmar et Orn. Ingolf, le sensible, le raisonnable, est de deux ans l’aîné de Leif, l’intrépide. Devant la force de leurs sentiments respectifs, les deux amis décident de se lier à la vie à la mort. Paroles d’enfants ? Non, et c’est ainsi qu’au cours d’une cérémonie officielle ils deviennent « frères jurés ». Désormais, ils sont responsables l’un et l’autre, se promettent fidélité et assistance.

 

Quelques années plus tard, à cause d’une tragique histoire d’amour, les frères de cœur dont bannis des terres de Norvège par un haut dignitaire du royaume. Ils s’établissent alors sur une île lointaine qu’aucune peuplade ne semble revendiquer : l’Islande..

 

Riche des acquis des découvertes archéologiques et des documents historiques sur l’Islande, Gunnar Gunnarsson a tenté de reconstituer aussi fidèlement que possible l’épopée prodigieuse des débuts de l’histoire de son pays. L’auteur a sans doute ainsi élaboré le meilleur ouvrage romancé qui ait jamais été écrit sur ce double sujet : les origines de l’Islande et le début de la saga des Vikings.

 

Régis Boyer, auteur chez Fayard d’une Histoire des littératures scandinaves, a traduit, annoté et post facé ce roman écrit en 1918, dont il considère qu’il constitue la meilleure introduction à l’histoire de l’Islande.

 

Lu en lecture commune de mars/avril sur le Forum Partage Lecture

 

Mon choix c’est porté sur ce livre, roman historique qui fut également ma première lecture islandaise.

Une lecture que j’ai appréciée et qui m’a appris entre autres le réel sens du mot « drakkar » mal utilisé dans la langue française.

Une lecture avec de belles descriptions de paysage et où la notion de temps est toute différente.

Une lecture avec des personnages intéressants pour qui l’honneur est une chose importante voire essentielle, comme le refus de la soumission.

Cependant, j’ai regretté que les personnages secondaires ne soient pas plus mis en avant. De plus, j’aurai voulu en savoir plus sur leur vie au quotidien.

 

Un livre écrit en trois parties.

 

La première partie plante le décor mais principalement nous présente les deux personnages principaux dont les tempéraments sont très différents mais à la fois complémentaire et l’amitié qui les unis. Leur lien et leur caractère influenceront sur leur vie future.

Il y a aussi une atmosphère bien décrite ainsi que les rites religieux avec les dieux et les rituels de sacrifices bien expliqués.

A ce niveau de lecture il n’est pas possible de ressentir la période et le lieu exacte où se déroule l’histoire.

Ils apprennent l’existence d’un pays où aucun peuple ne vit d’où l’envie de le découvrir va mûrir dans leur esprit au fil du temps.

 

La deuxième partie donne un cadre historique plus décrit. L’appel de ce pays lointain se ressent davantage. Les personnages principaux ont grandi, ils sont devenus adultes et reprennent derrière leurs pères le rôle de maître.

En âge de naviguer ils partent en croisière à la rencontre d’autres peuples pour des relations pacifiques ou non.

Les événements laissent à penser que le départ vers l’Islande ne tardera pas.

 

La troisième partie est encore beaucoup plus riche en événements historiques. Le déroulement  est beaucoup plus vivant et mis plus en relief que les deux premières parties.

L’auteur nous présente une Islande à travers de magnifiques tableaux tant les descriptions sont bien écrites. La signification historique des noms donnés à différents lieux est souvent donné en bas de page.

 

Une écriture et un rythme appréciés. La fin m’a plu dans le sens où je l’ai trouvé très symbolique.

Elle m’a paru signifier l’établissement dans ce pays d’accueil et en même temps l’assurance de la continuité. La roue tourne, l’histoire se répète ou plutôt continue car les dernières lignes ressemblent étrangement aux premières.

 

 

Lien wikipédia sur la colonisation de l'Islande ICI

 

carte islande

Partager cet article

Repost 0
Published by unepauselivre - dans Islande
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map