Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 04:00

Les-heures-silencieuses-copie-1.jpg Les heures silencieuses de Gaëlle Josse

Editions Autrement - 2011

135 pages

roman

 

 

 

 

 

 

 

 

D'après le tableau que l'on a sur la couverture du livre peint par De Witte, l'histoire que l'auteur nous raconte est celle du personnage, Magdalena, vu de dos.

Elle se déroule à Delft au 17e siècle, une époque où la Hollande parcourait les mers vers les Indes et y entretenait un commerce prospère.

 

Magdalena va nous livrer à travers son journal intime les peines de son coeur, ses sacrifices, les travers de sa vie jusqu'à ses secrets les plus intimes. Elle ne cherche pas à faire pitié ni à choquer ni à revendiquer quoi que ce soit. Le style de Gaëlle Josse m'a beaucoup séduit, il est délicat et le rythme tout à fait adapter à l'époque.

 

Tout ce que dévoilera Magdalena est fait avec beaucoup de pudeur. On sent la maîtrise de ses émotions vis à vis de son entourage et en même temps ses combats intérieurs. Son journal est en quelques sortes une délivrance, une façon de pouvoir se décharger sans blesser qui que ce soit.

 

La vie de Magdalena est une vie bien réglée, elle est marié à un homme qu'elle aime, a des enfants qu'elle aime également. C'est une femme droite, dévouée à sa famille, courageuse, qui s'est pliée aux exigences de l'époque.

 

Elle aurait pu reprendre l'entreprise de son père qui était négociant dans le commerce maritime mais à cette époque ce n'est pas la place d'une femme. Pourtant elle en avait la capacité et l'envie. Elle aurait voulu s'ouvrir un peu pus au monde mais à cette époque une femme reste à la maison et élève ses enfants. Il y a d'autres choses par contre qu'elle ne souhaitaient pas mais qu'elle est obligée d'accepter parce qu'à cette époque c'est comme ça que les choses doivent se passer.

 

Par ce court récit on écoute ses confidences, ses explications sur certains détails du tableau, et tous ces moments de sa vie qu'elle veut bien raconter. Et c'est en même temps une évocation de la condition féminine de cette époque.

 

Et me voilà devenue fan de Gaëlle Josse !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unepauselivre - dans Roman
commenter cet article

commentaires

Fransoaz 11/04/2013 18:40


Je suis contente que tu te soit laisser bercer par la belle prose de Gaëlle Josse.


Ce livre ne m'est pas encore revenu malgré le ""oui oui" de l'hébergeuse, ça fait plus d'un an maitenant. J'aurais pourtant aimé le relire!

unepauselivre 13/04/2013 17:53



Très belle découverte pour moi avec ce livre.



Malika 09/04/2013 18:12


Je ne connais pas encore cet auteur !! Mais si tu es devenue fan, je note !!!!

unepauselivre 09/04/2013 18:29



J'apprécie sa façon d'écrire. J'ai le billet pour son deuxième roman en attente. Bonne découverte alors



Hélène 02/04/2013 09:09


Je dois avouer avoir été un peu déçue par ce petit roman, un peu trop froid à mon goût...

unepauselivre 03/04/2013 18:22



Je pense que celà est dû à l'époque où se déroule l'histoire. Il n'était pas de bon ton de révêler ses sentiments ouvertement.Il y a d'ailleurs un contraste entre son apparence et ce qu'elle
ressent intérieurement. Mais je ne conteste pas ton ressenti



Topinambulle 01/04/2013 15:01


Quelle bonne idée que de partir d'un tableau comme celui-ci, avec sa part de mystère. Je note pour une prochaine lecture. Drôle de hasard, le tableau est exposé au Musée des beaux-arts de
Montréal. Si je vais le voir, je t'en reparle :)

unepauselivre 01/04/2013 15:04



Oh avec plaisir ça complètera bien cette lecture que je te conseille d'ailleurs.



sylire 31/03/2013 09:52


J'ai beaucoup aimé également et je compte bien lire son tout dernier également !

unepauselivre 01/04/2013 12:34



Je ne m'en lasse pas.



Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map