Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 21:20

l'étudiant étranger philippe labro

Editions Folio

312 pages

 

Invité par une prestigieuse université de Virginie, un jeune Français découvre émerveillé la vie dorée des college boys, leurs équipes sportives, leur campus dans une vallée paradisiaque. C’est le temps d’une Amérique sage, celle d’avant l’explosion des mœurs et le fracas des années soixante.

Très vite, le jeune homme comprend qu’il reste un « étudiant étranger ». Il va franchir des lignes, transgresser des tabous, sans même s’en rendre compte : d’abord en faisant l’amour avec une jeune institutrice noire, April. Ensuite en tombant amoureux d’une héitière de Boston, Elisabeth, personnage fantasque et corrosif…

Sur un ton limpide de sincérité, ce récit de formation ressuscite, avec humour et nostalgie, les jours fragiles de l’adolescence, quand « tout était la première fois ».

 

 

Mes impressions :

 

Une histoire qui nous plonge dans l’Amérique des années 50, et où le narrateur y découvre en quittant la France pour y poursuivre ses études, tant de différences. Bien qu’il s’insère assez bien dans sa nouvelle université, il ressent constamment cette différence d’état d’esprit. Mais l’Amérique l’entraîne aussi dans de grands rêves et des projets qu’il n’est pas sur de pouvoir réaliser en France.

Les rencontres qu’il fait tout au long de cette année deviennent pour lui une nouvelle expérience, une nouvelle découverte.

L’ambiance de cette Amérique telle qu’elle est décrite m’a beaucoup plu. L’époque où le rock ne va pas tarder à entrer en scène, des « dates » ou sorties accompagné de son ou sa partenaire choisi(e) selon un protocole bien précis, les virées à travers le pays au volant du Buick, les relations avec les noirs.

C’est aussi le style d’écriture de Philippe Labro qui m’a fait aimé ce roman. C’est à la fois drôle et sensible.

 

Buick

Partager cet article

Repost 0
Published by unepauselivre - dans Roman France Voyages
commenter cet article

commentaires

Géraldine 30/06/2011 23:42


Et non, j'étais sur la cote est (floride). mais néanmoins, j'ai bien visité la floride, la louisiane, Houston, NYC et philadelphie.


unepauselivre 01/07/2011 06:26



Qu'elle chance ! Je suis allée une fois à NYC. Ca a été un voyage magique. J'y retournerai volontiers.



Géraldine 29/06/2011 22:34


J'ai lu ce livre alors que j'étais "étudiante étrangère" (linguistique) aux Etats Unis. Alors ce livre et sa suite ont eu une saveur particulière pour moi.


unepauselivre 30/06/2011 20:37



Qu'elle chance de lire un livre dans le même contexte. Tu as visité aussi le Colorado ?



lespassionsdemalo 20/06/2011 23:43


L'Amérique des années 50, je ne sais pourquoi est une époque qui me fait rêver.
Merci pour cette belle critique.


unepauselivre 21/06/2011 22:43



D'une certaine façon elle fait rêver pourtant sur certains points pas vraiment.



keisha 19/06/2011 15:54


S'il a moins de 10 ans, alors je ne crois pas. ^_^


unepauselivre 19/06/2011 22:17



Il est bien plus vieux. C'est celui avec lequel j'ai découvert l'auteur. Je pense d'ailleus le relire car j'en garde un très bon souvenir mais un souvenir pas très précis.



keisha 19/06/2011 08:21


J'ai un excellent souvenir de cette lecture, à tel point que j'en ai lu d'autres de l'auteur. (bien avant blog, bien avant internet si répandu, d'ailleurs)


unepauselivre 19/06/2011 15:47



Je viens de me rendre compte que j'ai inversé l'étudiant étranger avec Un été dans l'Ouest que j'ai lu aussi. Deux
lectures que j'avais lu il y a quelques mois mais dont je n'avais donné que mon avis sur le forum de lecture. La critique d'un été dans l'Ouest  viendra d'ici peu. J'aime beaucoup ce
qu'écrit Philippe Labro. As-tu lu aussi Rendez-vous au Colorado ?



Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map