Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 04:00

Mon-annee-T1.jpg Mon année T1

Printemps

Taniguchi & Morvan

Editions Dargaud

2009

62 pages

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

 

Capucine vient d'avoir 8 ans. C'est une petite fille comme les autres... A une seule "toute petite" différence près : Capucine est porteuse de trisomie 21. Le pire pour elle, c'est qu'elle n'en a que très peu les caractéristiques physiques : les braves gens ne comprennent donc pas pourquoi elle est "si bizarre"...

 

Ce printemps est un tournant dans la vie de Capucine, car elle va voir fleurir soudainement de nombreux problèmes qui n'étaient alors que des germes. Entre une école de la République qui la pousse vers la sortie, une tante gravement malade, une famille inquiète et des parents sur le point de craquer. Capucine va devoir apprendre à "gérer" ses problèmes, mais aussi ceux des autres.

 

Dans la tourmente, elle n'aura souvent que son amour à offrir, et sa façon "extra-ordinaire" de voir les choses...

 

 

A moi la parole :

 

Un sujet traité avec beaucoup de justesse et de finesse. Un personnage central auquel je me suis vite attachée. Sa "petite différence" elle ne veut surtout pas la considérer comme un handicap. De toute façon elle ne comprend même pas mot mais seulement que cela créé un problème pour son entourage.

 

Il y a donc le récit classique d'une bd auquel vient s'intercaller les dessins de Capucine qui nous font découvrir son monde et la perception qu'elle en fait.

 

Dans son monde, il y a Douroudourou, son ami imaginaire à qui elle se confie. Dans la vie, ses parents font tout pour qu'elle puisque progresser au mieux mais c'est un combat de tous les jours  où il n'est pas toujours facile de faire front.

 

Et puis le jour de son anniversaire, Capucine recevra un nouvel ami, un chiot qu'il va surnommé Garçon. Ce nouvel ami semble prendre la place de Douroudourou et lui faire prendre conscience de certaines choses.

 

La fin de l'album m'a laissé sur la faim. Il me tarde donc de lire la suite.

 


Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 04:00

Strangers T2Tome 2 - Un murmure dans le vent

 

 

 

Telles que je les ai laissé je les ai retrouvé. Francine et Katchou toujours embarquées dans des situations assez chaotiques où dans ce tome on apprend d'avantage sur le passé houleux de Katchoo. Leur liens sont toujours aussi forts mais Francine se plaint des cachotteries de son amie. Pire, David semble en connaître bien d'avantage qu'elle.

David n'a pas perdu espoir d'un amour partagé avec Katchou mais se retrouve toujours écorché entre ces deux amies.

Il y a tout de même de la trahison dans ce tome sans que l'on puisse en connaitre encore l'importance. De plus on nous abandonne à la dernière image avec un suspens qui me fait regretter de ne pas avoir pris le tome suivant qui n'est d'ailleurs plus disponible. Arf !

 


Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 04:00

Au-bord-du-monde.jpg Au bord du monde de Bruno Le Floc'h

Editions Delcourt - 2003

103 pages

BD

 

 

 

 

 

 

 

Trois histoires de Bretagne qui se passent dans un passé non précisé, peut-être au début du 20ème siècle ou fin du 19ème.

Ces trois histoires qui ont en commun la dureté de la vie des paysans bretons, les superstitions et les croyances très ancrées qui rythme leur vie.

 

J'ai trouvé que l'atmosphère des trois histoires étaient assez différentes. Et même si elles se déroulent comme de courtes nouvelles, j'ai eu l'impression de m'approcher assez près des personnages dans leur ressenti et l'ambiance qui régnait. Des histoires dont j'ai eu l'impression que la fin n'en n'était pas vraiment une.

 

La première avec Pasd'bol un marin dont plus personne ne veut sur son bateau. Mais des circonstances et un marin bien moins superstitieux l'amèneront à prendre la mer pour venir en aide aux pêcheurs.

 

La deuxième raconte l'histoire d'un jeune adolescent qui quitte son village et la misère pour retrouver son frère, installer plus loin, en espérant pouvoir y trouver une vie meilleure. Sa rencontre avec des romanichelles va changer le cours de sa vie.

 

La troisième, peut-être ma préférée, que je qualifierai d'un hommage à l'amitié nous fait suivre la dernière tournée des bars d'un jeune trépassé accompagné de ces amis. A la fois sensible et drôle c'est une histoire qui se termine à point sans qu'il y ait besoin d'en rajouter.

 

Ce petit tour en Bretagne m'a bien plu. Les dialogues ne se font pas très généreux, avec d'ailleurs des passages sans aucune parole. Mais les images se suffisent à elles-mêmes.

 

 

 

 

 

Prochains livres de l'auteur que je me prévois :

 

Outremers

Paysage au chien rouge

Trois éclats blancs

Une après midi d'été

 

 


 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 04:00

Meti.jpg Meti d'Aapo Rapi

Editions Rackham Le Signe Noir

68 pages

BD

 

 

 

 

Une histoire surprenante, qui a priori ne me paraissait pas casser trois pattes à un canard. Et pourtant !

Son graphisme tout d'abord est surprenant. L'histoire est présentée dans de toutes petites cases. De plus, sur la même page nous avons une présentation à l'horizontale et à la verticale. Le dessin est bien arrondi et les couleurs bien chaudes apportent par moment une belle lumière.

Quant à l'histoire, en fait d'une certaine façon il y en a deux. Aapo, le narrateur raconte l'histoire de sa grand-mère Meti qui a vécu dans un lieu reculé de Finlande.

Aapo vient lui rendre visite, parfais à la va vite, la questionne sur son passé, prend des notes et repart aussi vite qu'il est parti. Nous suivons donc à la fois la vie un peu décousue d'Aapo et les souvenirs de Meti.

C'est la personnalité de cette grand-mère qui pour moi donne le ton à cette BD. Sa vie simple et tranquille nous invite à nous poser et à l'écouter. Le démarrage de l'histoire nous la présente en pleine cueillette de fruits rouges jusqu'à la sortie du four d'une belle tarte. Aucune parole n'est dite jusqu'à l'arrivée d'Aapo.

Pas facile pour elle de parler de sa vie mais au fur et à mesure des pages, à sa façon assez directe, pleine d'humour elle se livre à raconter ses relations avec sa famille, son travail, les hommes, sur elle-même. Quelques fois elle va au delà de sa propre vie pour aller jusqu'à parler de la vie à l'époque de sa grand-mère.

Une histoire à déguster si l'on veut bien prendre le temps de souffler un peu.

A découvrir.


Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 04:00

Strangers T1

Strangers in Paradise de Terry Moore

T1 Mon étoile, ma destinée

Editions Bulle Dog

126 pages

amour-coeur-00011

 

 

 

C'est du Comic, l'histoire de deux femmes Katchoo (la blonde) amoureuse de Francine (la brune) qui pour sa part rêve du grand amour avec un homme et d'une vie plus terre à terre. Katchoo et Francine sont "meilleure amie" depuis le collège. Apparemment inséparables, elles vivent dans le même appartement et partagent leurs joies, leurs peines, leurs soucis. Elles se connaissent par coeur. Chacune est toujours prête à venir au secours de l'autre et certaines personnes, notamment des hommes, en sont pour leurs frais  -Freddie Femurs (surnomé Rocco) le petit ami de Francine dans ce tome. Un autre personnage arrive dans l'histoire au nom de David. Il est éperdument amoureux de Katchoo mais c'est sans espoir. Il ne peut que proposer son amitié qui a parfois du mal à s'imposer devant celle que les deux filles se partagent.

Je n'en suis qu'au tome 1 et je ne sais pas encore si David a de l'avenir dans la série qui semble comporter un grand nombre de tomes (j'en ai compté 16 pour le moment). J'aimerai beaucoup qu'il reste car il apporte un certain contrepoids vis à vis de Katchoo et Francine.

 

Il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour m'attacher à ses trois personnages. Même si parfois leur réaction part vite dans le délire ou la parodie tout m'a donné une impression de bon dosage qui m'a bien fait rire .

C'est un vrai délire, je suis accro. Je trouve juste dommage que ce soit en noir et blanc mais j'aime le dessin, les expressions qu'il donne aux personnages.

 

Dans ce tome l'histoire semble plus composée de petites histoires qui se suivent malgré tout et possédent le même fil conducteur.

 

A découvrir si vous :

 

a) vous voulez vous détendre

b) vous voulez rire

c) aimez les histoires un peu délirantes

d) voulez rire aux dépends des hommes

e) vous êtes un homme qui a de l'humour

f) ou tout ça à la fois.


 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

link

Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 14:09

 Pourquoi les baleines  Pourquoi les baleines bleues viennent-elles s'échouer sur nos rivages ?

 Moynot

 Editions Air Libre Dupuis

 78 pages

 

 

 

 

Je suis passée complètement à côté. Rien ne m'a parlé dans cette BD.

L'histoire est assez noire, celle de Simon Breuil, écrivain dont le livre est meilleure vente de l'année. Il se soucie peu des autres, accumule les aventures et les sorties entre amis. Il rencontre un autre auteur James Wales, américain écrivant dans un autre registre.

Jusque là je pense avoir compris. Mais à par celà je n'ai pas saisi l'intérêt de leur rencontre, l'enchainement de l'histoire qui n'a pas l'air d'être chronologique, quant aux propos vulgaires de James Wales et les histoires tordues qui sortent de leur conversation ne m'ont pas du tout emballée. Bien navrée de ne pouvoir en dire plus sur cette BD mais il faut bien que ça arrive de temps en temps.

 

Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 04:00

Chute-de-velo.jpg Chute de vélo d'Etienne Davodeau

Editions Aire Libre Dupuis

2004

80 pages

amour-coeur-00011

 

 

 

 

Au vue du succès sur la blogosphère de l'auteur je me suis dis qu'il serait peut-être bien de m'y intéresser. Je me suis donc décidée pour cet album et maintenant c'est sur, Monsieur Davodeau compte une fan de plus.

 

A la lecture de cette histoire que je qualifierai de dramatique, je suis restée émerveillée par la capacité de l'auteur pour  faire ressentir au lecteur l'atmosphère plus ou moins pesante, où l'on sent le danger planer sans pouvoir deviner d'où il viendra. Et puis il y a aussi cette vie si commune de beaucoup d'entre nous qui se déroule si aisément avec des images et des dialogues à l'allure si simple. Je crois que c'est ce que l'on appelle le talent il me semble. Non ?

Chute de vélo1

 

L'histoire donc d'une famille qui se retrouve en vacances d'été dans la maison familiale qui doit être vendue. La fille est venue avec son mari et ses deux enfants ainsi que son neveu dont le père a couper les ponts avec toute la famille. Il y a également le deuxième fils venu seul. La mère, doyenne de la famille, semble ne plus avoir sa tête. Ses enfants sont venus la chercher à l'hôpital pour passer le dernier été dans la maison. Et puis l'ami de la famille que tout le monde à adopter depuis si longtemps qu'il semble en faire partie.

Les jours se succèdent remplis de bonne humeur, de petits tracas, de joie d'enfants, d'apprentissage de vélo à deux roues du petit dernier.

 

Près de la maison, des travaux sont en cours. Les enfants épient les ouvriers, et de fils en aiguille, un petit incident en entraînera d'autres jusqu'à parvenir à cette fameuse chute de vélo.

 

J'ai adoré. J'en redemande.

Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 04:00

Mr-Hulot-le-jacquot.jpg Le jacquot de Monsieur Hulot de David Merveille

d'après Jacques Tati

Editions du Rouergue

amour-coeur-00011

 

 

 

 

 

Quelle joie de retombée par hasard sur ce livre à la bibliothéque. Sans hésitation je l'ai repris car c'était avec beaucoup de plaisir que l'on avait suivi cette aventure en famille pour l'histoire du soir.

 

Une histoire que l'on a regardée avec autant de plaisir. Et oui, fidèle au personnage de Jacques Tati pas un seul mot est écrit sur les pages. Nous suivons Monsieur Hulot depuis son appartement qui part sur son vélosolex acheté un perroquet. Les gags sont cachés sous la page de droite que l'on doit déplier pour connaître la suite. Des dessins très parlants, des détails tout le long que l'on découvre à chaque lecture.

Il y a toutefois certains personnages qui m'ont surpris dans l'histoire puisque j'étais habituée aux versions originales. C'est de rencontrer dans la rue un homme assis sur un banc avec son pc portable et un ado avec son skate. Chouette Monsieur Hulot est immortel !

Un vrai plaisir, un bon anti-blues.

Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 04:00

Du-vent-dans-mes-mollets.jpg

  Du vent dans mes mollets de Raphaëlle Moussafir & Mam'zelle Roüge

 Editions Intervista

 Beaucoup de pages à lire mais ils ont oublié de les numéroter

 BD

 

 

 

 

 

 

 

du vent dans mesmollets2

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 La petite bouille de fripouille que l'on voit sur la couverture c'est Rachel. Elle a neuf ans et pleins de soucis malgré une apparence très espiègle et pleine d'entrain. Son univers familial ne semble pas lui laisser une place comme elle le désirerait et à l'école elle rencontre quelques difficultés avec sa maîtresse et ses camarades.

 

Puisqu'elle dort tout habillée et avec son cartable, sa mère décide de lui faire suivre une thérapie. On la suit donc lors de ses séances avec Madame Trebla où elle livre au fur et à mesure ses craintes, ses peurs et ses confidences même les plus intimes.

 

Rachelle est une petite fille attachante, drôle même quand elle ne cherche pas à l'être. Si cette histoire pleine de sensibilité sans en avoir l'air m'a plu c'est d'une part qu'elle est bien racontée mais également pourvue d'une illustration très originale et entraînante.

 

J'ai eu la surprise en cherchant sur le net la photo de la couverture qu'une adaptation au cinéma aura lieu prochainement. Agnès Jaoui, Denis Podalydès, Isabelle Carré et Judith Magre joueront dans ce film.

 

A découvrir.

 

 

du-vent-dans-mes-mollets1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/08/2012

Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 22:56

motel-art.jpg Motel Art Improvement Service de Jason Little

Editions Akileos - 2010

201 pages

 

 

 

Je ne voulais pas faire de billet sur ce livre parce que même si j"y ai trouvé de bons côtés une fois refermé le livre je me suis dit que je ne retenait pas grand chose finalement.

 

L'histoire est celle de Bee qui après avoir fait des économies se lance à traverser l'Amérique d'Est en Ouest à vélo. Malheureusement un accident l'oblige à s'arrêter dans un motel où elle rencontre Cyrus qui y travail comme homme de ménage.

Les dessins de Jason Little sont joliment colorés et j'ai aimé leur rondeurs. Bee m'a semblé sympathique dès le début, assez originale pour le milieu qu'elle fréquente. Son physique n'en fait pas une jolie fille mais je lui ai trouvé tout de même du charme et son tempérament à fait le reste.

En parallèle à l'histoire de Bee et de Cyrus deux autres histoires viennent s'interposer pour bien entendu se croiser. La première est une enquête policière, la deuxième un trafic de drogue fabriquée par par deux jeunes gens.

Le scénario est bien construit mais certaines scènes m'ont semblé un trop détaillées. A-ton besoin de voir défiler le kamasutra pour comprendre que Bee et Cyrus finissent par coucher ensemble ?

 

Cyrus en plus d'être homme de ménage est aussi un artiste peintre. Après des études en art contemporain et un début assez prometteur, il laisse sa carrière et vient s'installer dans un motel où il a la révélation de consacrer son art à redonner aux tableaux bien tristounets des hôtels un côté plus artistique. En parallèle il traficote avec les pilules qu'il trouve dans les chambres des clients. Et c'est avec tous ces éléments réunis que les histoires se construisent. Très indépendantes au départ, elles se rejoignent petit à petit pour n'en faire plus qu'une. Le passage de l'une à l'autre se fait très bien.

Il y a des scènes bien drôles voire très drôles (dont une qui rappelle une affaire très médiatisée en 2011). La copine de Bee prénomée Lyla apporte sa touche d'humour avec un langage assez cru mais toujours placé dans des contextes décalés.

 

Malgré tous ces éléments positifs et peut-être justement parce qu'ils étaient là il me semble que l'histoire aurait pu être plus approfondie. Tout comme la fin qui m'a semblée très subite et nous laisse un peu en plan. Bien dommage. Je vous laisse donc vous faire votre propre opinion.


Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article

Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map