Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 05:00

perroquet-batignoles-T1.jpg Le perroquet des Batignoles de Boujet, Tardi & Stanislas

Tome 1, L'énigmatique Monsieur Schmutz

Editions Dargaud - 2011

56 pages

BD policier

 

Il fait bien penser à Tintin mais cette histoire malgré quelques clins d'oeil (il m'a semblé en tous cas) a sa propre personnalité.

On attaque bien rapidement une énigme policière dont Oscar Moulinet est le personnage principal (voir photo ci-jointe).

Il s'agit de découvrir le lien entre les différentes personnes qui possèdent une boite à musique en or en forme de canard et possédant secrètement un morceau de bande magnétique. Un mystérieux et dangereux homme cherche à se les procurer et malheureusement pour certains propriétaires cela leur à été fatal !

Puisque Edith, la compagne d'Oscar, possède la même et qu'elle vient de se faire agresser c'est une course effrénée qui s'ensuit pour dévoilée ce mystère. Travaillant à Radio France comme preneur de son, son métier va lui permettre d'entendre les morceaux du message des différentes boites retrouvées.

 

 

 

 

 

perroquet-batignoles1.jpg

perroquet-batignoles2.jpg

 

 

perroquet-batignoles.jpg


Une BD bien vivante, avec des personnages bien différents les uns des autres mais apportant chacun sa personnalité à l'histoire.

Reste plus maintenant à attendre patiemment la suite de cette enquête policière.

Petit message pour les auteurs : Elle est pour quand la suite s'il vous plaît ?

 


Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 05:00

Taxi-nomme-Nadir.jpg Un taxi nommé Nadir de Romain Mullier & Gilles Tevession

Editions Actes Sud BD - 2006

Nombre de pages inconnus elles ne sont pas notées. Mais c'est pas grave, quand on aime on ne compte pas !

 

 

La préface de cette BD rédigée par Emmanuel Guibert nous prévient dés le début que Nadir a du bagout. Et ça c'est vrai que Nadir en a et pas qu'un peu.

Nadir est chauffeur de taxi la nuit à Paris. Travailler la nuit n'est pas la même chose qu'en journée. Ça lui va bien et il adore son métier. Installé à son volant, il nous raconte inlassablement ce qui rempli son existence de chauffeur de taxi. Il est le seul à parler dans l'histoire mais on ne se lasse pas de l'écouter.

 

Il reconnaît connaître bien mieux Paris depuis qu'il travaille la nuit. Et puis les gens qu'ils conduit sont parfois des rencontres intéressantes, insolites même si quelques fois il se passerait bien de certains clients. Ils nous dressent certains portraits qui ne manquent pas d'humour et ne manquent pas de discernement. Nadir estime que c'est bien de ne pas avoir de clientèle fidèle, ça permet parfois quelques confidences, des discussions intéressantes. De toutes façons, les gens ils ne les revoit pas. Pour lui son métier c'est son école de la vie, son enrichissement culturel.


Évidemment être taxi apporte aussi des inconvénients. Rester assis plusieurs heures ça fait mal au corps.

Nadir est d'origine algérienne, il nous parle de sa famille et de son intégration en France. Il nous parle de son parcours personnel et de ses projets d'avenir.

Franchement Nadir est Le chauffeur de taxi que l'on aimerait avoir plus souvent. Les trajets doivent être plus agréables avec lui.


Et cette BD mérite vraiment d'être lue. J'ai beaucoup aimé sa construction. Les dessins ont un petit côté naïf, les couleurs sont chaudes. Et même si Nadir parle beaucoup, certains scènes sont sans paroles ni commentaire. Elles se passent toutes à l'intérieur de Paris (à l'exception de quelques images) où l'on voit défiler toute la vie nocturne de la ville.

Vraiment à découvrir.

Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 07:20

L'invitation L'invitation de Jim et Mernoux

Editions Vents d'Ouest - 2010

156 pages

 

"Tu te serais levé, toi,

pour aller dépanner un pote à 3 h du matin ?"

 

L'invitation est une histoire touchante et sensible.

Une histoire de coups de fil en pleine nuit, de routes désertes et de champagne plus ou moins frais.

 

C'est une histoire d'amis. De ceux qui déçoivent, parfois, un peu...

De ceux qui ne déçoivent jamais.

 

 

Vous venez de lire la quatrième de couverture et je n'en rajouterai guère plus. Une belle histoire à découvrir, une histoire qui m'a bien agacée au départ avec des personnages qui m'ont paru un peu "lourds dingues". Mais ce fut une histoire qui s'est malgré tout imposé et ne m'a pas laissé insensible car elle parle d'amitié avec des bons moments et ses travers mais qui ressemble tellement à la réalité. Les dessins sont aussi frappants de réalité. Ils font bien ressortir les cernes de 2 et demie du matin, les sourires bêtas, les expressions de joies et les expressions décontractées. Le scénarios tient bien la route et les rebondissements font que l'on arrive bien vite à la fin.

 

Très sympathique histoire.

 


 

 

 

"Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de vous et qui vous aime quand même" d'Anonyme.

Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 17:51

Maitre-de-Peinture-T1.jpgLe Maître de Peinture de Richaud, Makyo, Faure

Tome 1 - Eliza

Editions Glénat - Collection Caractère - juin 2003

48 pages

 

Dans la Pologne des années vingt, le jeune peintre Frédéric Cypian multiplie les duels. Pour une raison mystérieuse il ne connaît pas la peur. Lorsqu'il se présente à l'atelier d'Adam Zinguleski, peintre reconnu et adulé de Varsovie, pour être admis à son cours, il n'a qu'une seule toile empaquetée sous le bras. Cette toile représente ce qu'il y a de plus terrible pour Zinguleski.

 

A la lecture de ce premier tome je n'ai qu'une envie, celle de lire le deuxième tome. Frédéric Cypian est un personnage qui intrigue d'une part par sa personnalité car il recherche la mort qu'il a déjà frôlée comme un besoin. Seul le visage d'une femme rencontrée depuis peu semble le maintenir en vie.

D'autre part lors de sa rencontre avec le maître Adam Zinguleski ce dernier est intrigué par ce jeune homme mystérieux. La toile que Frédéric Cypian lui remet laisse Adam Zinguleski très choqué, lui qui est considéré comme un grand peinture voit dans cette toile l'apogée de la peinture, de l'art. Son souhait le plus cher est de retrouver le jeune homme.

D'autres personnages viennent compléter l'histoire comme Joseph le frère de Frédéric qui est prêtre mais partagé entre l'amour pour Dieu et celui d'une prostituée. Il y a aussi l'histoire de  Nicolas l'amis de Frédéric qui a lui aussi croisé une femme dont il est tombé amoureux. Cette femme, Elisa est la même que Frédéric a vu mais est aussi la femme d'Adam Zinguleski.

Toutes ces vies ont un lien qui semble se resserrer au fil de l'histoire.

Remplie de mystères dont je souhaite connaître le dénouement, cette BD m'a séduite par son scénario et l'approche de ses personnages. Le rythme est dynamique, plusieurs personnages entrent en scène qui font partie de l'univers des deux peintres avec pour chacun une histoire dont on veut en savoir bien plus.

 

 

 

Maitre de Peinture T2Tome 2 - L'inexplicable don

48 pages

 

J'ai retrouvé à mon grand soulagement Frédéric en vie que j'avais laissé dans le premier tome au début d'un duel qu'il ne semblait pas vouloir gagner.

 

De son côté Adam Zinguleski est toujours en plein désarroi depuis qu'il a vu la toile de Frédéric. Il en a même perdu le goût pour la peinture. Sa femme partira donc à la recherche de Frédéric pour sauver son mari.

De son côté Frédéric se retrouve en prison avec Nicolas impliqué dans un attentat organisé par les nationaliste polonais.

Lorsque Elisa retrouve sa piste elle s'aide des relations de son mari pour le faire sortir tout en ignorant qu'il y est avec un ami.

Soigné et héberger chez couple, Frédéric se remet tout doucement de son séjour musclé en prison. Il est très déprimé en pensant à Nicolas qu'il croit mort. Elisa très attachée à son mari semble pourtant sensible au charme de Frédéric. Ce dernier ne lui cache d'ailleurs pas ses sentiments. Frédéric se croit trahi par son ami et le croit en plein histoire d'amour avec la femme qu'il aime. Dans ce tome, chacun des personnages a du mal à trouver ou retrouver sa place qu'il occupait jusqu'alors. Les sentiments amoureux venant trahir les uns et les autres. Il semble que la suite de l'histoire aura beaucoup de conséquence sur la vie de chacun des personnages.


 

 

 

Maitre de Peinture T3Tome 3 - Premier concert

49 pages

 

Dans ce tome qui est le dernier de la série j'ai été gêné par des scènes un peu longues qui ne m'ont pas semblé nécessaires mais aussi par le fait des coupures entre chaque évolution de l'histoire pour chaque personnage qui ne m'ont pas semblé là bien clair. Ceci dit l'histoire m'a bien plu jusqu'au bout.

Les relations entre les deux peintres ont évoluées chacun ayant beaucoup d'estime pour l'autre. Seul l'amour pour Elisa qu'ils ont tous les deux assombri leur amitié. De son côté Elisa est plutôt perdu bien que son amour semble se porter plutôt vers Frédéric

Adam finit par apprendre que sa femme est une pianiste de grand talent.

Nicolas toujours impliqué par ses relations avec des nationalistes sera reconduit en prison. La femme que Nicolas aime vient le provoquer en lui demandant de célébrer son mariage.

Adam qui a finit par se remettre à la peinture lance un défi à Frédéric. Un défi où l'un des deux devra mourir.



 




Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 08:33

jardin d'hiver4Le Jardin d'Hiver de R. Dillies & Grazia La Padula

Editions Paquet - 2009

Collection Blandice

66 pages

 

moineau-Bleu.gifparce que j'ai beaucoup aimé.

 

 

 L’histoire de Sam, jeune homme d’aujourd’hui. Entre un boulot de garçon de salle dans un pub de nuit, une petite amie qu’il n’a plus l’impression de comprendre, des relations complètement faussées avec le monde et ses proches, un personnage balloté d’un événement à l’autre, sans aucune prise sur le monde… Jusqu’au jour où une goutte d’eau tombe de son plafond jusque dans sa tasse de café…

 

 

Et cette histoire qui semble banale, qui ressemble à beaucoup d'autres est racontée avec beaucoup d'émotion dans les images. Les dialogues sont brefs et m'ont semblé secondaires (bien que nécessaires toutefois).

 

jardin d'hiver5  jardin d'hiver2

 

 

Sam qui paraît bien morne et semble vivre une vie mécanique semble cependant remplie de beaucoup de sensibilité.

Sans vouloir trop en dire, la rencontre qu'il fera après la goutte d'eau qui tombe du plafond sera pour lui un grand révélateur.

 

Une BD qui mérite d'être découverte.

 

L'avis d'Ys

Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 21:07

 smiley coeur

cadetdessoupetard05_21022002.jpg BD Série : Le Moucheur

Résumé de la série :

 

Le cadet des Soupetard est le benjamin de la famille Soupetard. C'est à travers le regard de ce gamin attachant que nous découvrons un coin de campagne française pittoresque, et l'univers tendre de l'enfance. Ça sent bon le chocolat chaud fumant du matin, les vacances à la mer, la pêche, le camping avec les copains, l'école et sa maîtresse plus vraie que nature, le premier tour de motocyclette avec le frangin (l'aîné), les amourettes fugaces, etc. Pour tout dire, ça sent tout simplement bon la vie !

 

Mes impressions :

 

J'ai adoré ! Je suis complètement tombée dans l'histoire, les dessins sont très expressifs et très bien faits. On suit volontiers ce petit garçon au fils des histoires que j'ai trouvé bien construites. C'est léger, c'est drôle et l'on se revoit facilement quelques années en arrière (ou plusieurs selon). Je n'ai pas lu toute la série mais des cinq ou six albums que j'ai lu, aucun ne m'a déçu.

Repost 0
Published by unepauselivre - dans BD - Mangas
commenter cet article

Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map