Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 14:00

21 éléphants 21 éléphants sur le pont de Brooklyn d'April Jones Prince &

François Roca

Editions Albin Michel Jeunesse

32 pages

à partir de 6 ans

lu dans le cadre du challenge organisée par Sharon

 

Animaux du monde

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est une histoire assez originale qui nous est racontée et pourtant elle est véridique.

Le pont de Brooklyn traverse l'East River et relie le quartier de Manhattan à celui de Brooklyn à New-York. D'une longueur de près de 2 kilomètre et d'une hauteur de 84 mètres c'est aussi l'un des plus vieux ponts suspendus des Etats-Unis. Pendant sa construction qui dure 14 ans tout le monde s'émerveille.A la fin de sa construction en 1883 il y a tout de même des gens septiques quant à sa solidité. C'est alors que Phinéas T. Barnum, illustre directeur de cirque a l'idée de démontrer par un numéro amusant et stupéfiant que le pont de Bronklin peut supporter une lourde charge.

Son idée est de faire défiler 21 éléphants de 5 tonnes chacun environ de Brooklyn en passant par Brodway jusqu'à Manhattan par ce nouveau pont.


L'histoire est assez concise mais provenant d'un fait peu ordinaire elle laisse rêveur et incite à en connaître davantage. Les illustrations sont vraiment très belles et en grand format.

En fin d'ouvrage l'auteur nous révèle quelques informations supplémentaires ainsi que l'adresse de site qui lui ont servi pour la construction de l'histoire.

 




Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 22:00

Leviathan-copie-1.jpg

Leviathan - Scott Westerfeld T1

Editions Pocket Jeunesse

439 pages

 

 

 

Résumé :

 

1914. Aventure et histoire d'amour dans une Europe réinventée.

A l'aube de la Première Guerre mondiale. D'un côté, les darwinistes (anglais, français), adeptes du tout biologique et rois de la manipulation génétique. De l'autre, la civilisation ultra-mécanique, les clankers (allemands, autrichiens). La guerre éclate avec l'assassinat de l'Archiduc François-Ferdinand. Alek, son fils, menacé lui-aussi de mort, prend la fuite sur un robot de combat bipède bardé de mitrailleuses. Il réussit à rejoindre la Suisse et se cache dans un vieux château en ruines. Pendant ce temps, la jeune Ecossaise Deryn Sharp, orpheline, s'habille en garçon et se fait engager dans l'Air Service (forces aériennes britanniques). Après un premier vol d'essai mouvementé aux commandes d'une méduse volante, elle rejoint l'équipage du Léviathan, sorte de baleine géante gonflée à l'hydrogène où se trouve à son bord un chargement biologique, classé secret défense. Ils volent vers Constantinople mais les Allemands les attaquent et le Léviathan s'écrase dans les Alpes.

 

  Pour voir mon avis (...)

 

 

 

 

 

 

 

A suivre :

 

Béhémoth T2

Goliath T3 (parution pour septembre 2012)

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 05:08

printemps-ecureuils.jpg Le printemps des écureuils de Kazuo Iwamura

Editions Mijade (française) - 2005

26 paris

pour les 3/6 ans

 

Trois petits écureuils prénommés Nic, Noc, Nac se réveillent un matin et découvrent étonnés que les choses ont bien changées dehors. Leur maman leur annonce que le printemps est arrivé. Mais papa dit qu'il pourrait y avoir encore de la neige.

Nic demande "Où va la neige quand le printemps arrive ?"

son père lui répond "Elle retourne au ciel".

 

Très curieux, les trois écureuils partent dans la forêt pour explorer et découvrir cet étonnant parcours de la neige et feront également de belles rencontres.

 

Une jolie promenade bucolique à la découverte de la venue du printemps et des transformations de la nature.

 

Écrit avec de belles phrases imagées et poétique si j'ose dire. Les dessins sont tout mignons, réalisés d'un beau coup de crayon et avec de chaleureuses couleurs.

 

Une belle histoire pour l'arrivée du printemps.

 

Kazuo Iwamura est surtout connu en France pour ces célèbres albums de la famille souris.

Partager cet article
Repost0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 05:00

 images De l'autre côté du lac d'Anne Brouillard

 Editions Le Sorbier

 Jeunesse à partir de 6 ans

 

 

 

 

 

 Lucie est avec sa Tante Nadège et les deux chats Alpha et Toka dans une maison au bord d'un lac. Tout prête à porter son regard au loin dans ce paysage paisible. Quelque chose de l'autre côté de la rive attire leur regard sans arriver à discerner ce que sait. Tout le monde décide alors de partir de l'autre côté pour voir de quoi il s'agit. Une histoire qui se regarde plus qu'elle ne se lit. Le texte semble être là pour accompagner le lecteur mais tout est dans le visuel.

Un regard que l'on porte au loin et qui attise la curiosité et porte à la rêverie. Un livre relaxant, agréable au regard avec des images dont les paysages sont remplis de petits détails, de couleurs douces et chaleureuses.

A recommander pour une agréable pause détente. Succès garanti.

Partager cet article
Repost0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 05:00

Miyako-de-tokyo.jpg Miyako de Tokyo de Miho Yamada et Princesse Camcam

Editions ABC Melody

31 pages

 

Dragon 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la série Viens voir ma ville c'est le premier livre que je découvre. Miyako une jeune japonaise de 8 ans nous emmène pour découvrir sa ville. J'ai trouvé se livre plus original que les livres du même thème ou un enfant présente sa ville, sa famille, son école...

 

La construction est plus vivante et ne rentre pas dans des détails qui pourraient un lasser, Du coup, on mord à l'hameçon et l'on veut en savoir plus. Les illustrations sont très belles pouvant parfois tenir sur la double page et les couleurs sont très douces.

J'ai beaucoup aimé le passage qui nous parle de l'école. A la fin nous avons droit à un lexique qui nous donne le mot écrit en japonais puis la prononciation phonétique et enfin la traduction. J'ai tenté le coup mais pas très facile.

Un bonus audio nous donne le lien pour écouter l'histoire avec musique japonaise et bruit de l'ambiance japonaise.

 

Il existe d'autres livres pour la découverte d'autres villes du monde dans la même collection.

Partager cet article
Repost0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 12:36

la balade de yaya  La balade de Yaya de Jean-Marie Omant & Golo Zhao

Tome 1 : La fugue

Editions Fei - 2011

Lu dans le cadre du Challenge Dragon 2012 organisé par  Catherine

 

  Dragon 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire se passe à Shanghaï (Chine) en 1937 avec comme fond historique la guerre entre le Japon et la Chine.

On fait la connaissance de deux enfants chinois, personnages principaux de l'histoire. Yaya une petite fille d'une riche famille et Tuduo un garçon qui vit dans la rue. Le narrateur est Pipo un oiseau qui accompagne toujours Yaya. Au démarrage de cette aventure, le Japon vient d'entrer à Shanghaï. C'est l'exode pour plusieurs milliers de chinois.Dans la ville c'est un peu la panique.

Alors que leur niveau social les sépare, les deux enfants vont se rencontrer en plein milieu des bombardements.

Cette bd qui semble être destinée aux enfants ne reste pas pour autant inintéressante pour les adultes. Et bien que le contexte historique soit assez dur, les images ne nous montrent pas de violence gratuite bien que l'on puisse ressentir la dureté et le danger. Les dessins sont très jolis et passent du gros plan aux vues aériennes, ce qui donnent beaucoup de vie à la lecture. On ressent d'ailleurs beaucoup les mouvements dans les dessins.

Le reproche que je ferai à ce premier tome est que l'histoire ne va pas suffisament loin et sans les autres qualités, je ne sais pas si j'aurai continué avec le second tome.

Je n'ai plus maintenant qu'à retourner à la bibliothèque pour poursuivre cette aventure qui m'a quand même bien accrochée.

A suivre.

 

Les éditions Fei ont comme concept de faire participer ensemble sur une même bd des illustrateurs et auteurs orientaux et occidentaux. Ceci pour faciliter la compréhension de l'histoire et éviter les dérives de la traduction.

 Voici un lien vers leur site

Partager cet article
Repost0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 05:00

trop-de-chance.jpg

 Trop de chance d'Hélène Vignal

 Editions du Rouergue - 2007

 92 pages

 

 

 

 C'est drôle comme la façon de choisir un livre joue sur l'appréciation que l'on a en le lisant. Il y a ceux qu'on lit parce qu'il nous a été fortement recommandé. On n'en sait pas plus et c'est effectivement une belle découverte. Il y a ceux dont on entend beaucoup parler, que l'on veut lire aussi mais que l'on l'apprécie pas tant que ça. Il y a ceux qui sont choisis au petit bonheur la chance. Trop de chance en fait partie en ce qui me concerne.

Mon temps passé à la bibliothèque étant déjà dépassé, il me restait 10 secondes pour choisir une lecture pour ados.

Parmi tous les choix, j'ai choisi ce petit oiseau (allez savoir pourquoi)  avec ce titre qui me semblaient être assez optimistes. Comme il n'était pas trop épais ça m'allait bien puisque j'avais déjà quelques kilos de livres à ramener à la maison.

Une fois commencée la lecture, je continuais à apprécier mon choix. La narratrice est une petite fille de 10 ans environs et pleine d'humour. Un humour d'enfant mais qui m'a bien fait rire dans le premier paragraphe.

 

Seulement voilà, quelque chose commençait à m'intriguer. Le coup des cerises ! Comment cette petite fille qui n'arrête pas de dire depuis le début qu'elle a beaucoup de chance peut se considérer chanceuse de savoir cueillir les cerises sans en manger une seule ?

Normalement à cet âge (et même aux autres) il est impossible de cueillir des cerises sans en manger une (sauf allergie peut-être). Cette petite fille qui n'est pas comme les gens ordinaires sait faire beaucoup d'autres choses encore. Elle sait faire le café pour 100 personnes et beaucoup d'autres choses sans parler ni poser de question.

C'est sur que lorsque l'on est une personne pas ordinaire on arrive à faire toutes ces choses sans problème. Et puis personne nous y oblige puisque c'est nous qui avons choisi. Nous avons toujours le choix. Même sa maman lui a dit que c'est elle-même qui a choisi de naître dans cette famille. Cette famille qui a pour maître Maurice Lepoivre et qui s'est installée avec beaucoup d'autres familles près de la grande maison de ce maître où tous les jours ils réalisent "un travail sur eux". 

 

C'est bien d'une secte dont la narratrice parle mais elle ne le sait pas. Et elle nous raconte inlassablement ce qui s'y passe avec ses yeux et l'innocence d'une enfant avec un refrain qui revient tout le temps "j'ai de la chance". En tant qu'adulte on en comprend bien d'avantage mais ce regard qu'elle porte est très bien retranscrit par l'auteure qui se met vraiment dans la peau d'une enfant.


Je me suis beaucoup remuée sur mon siège pendant la lecture pour la répugnace qu'elle me donnait de certaines descriptions naïves mais suffisament parlantes pour un adulte.

Ce Monsieur Lepoivre dont tous les désirs sont comblés et dont le souhait de la narratrice est de pouvoir un jour prochain être choisie elle aussi pour combler ses désirs. Sa soeur a plus de chance, elle est très jolie et est souvent demandée par Monsieur Lepoivre. Personne ne pose de questions, ça ne se fait pas. Personne se montre désagréable, ça ne se fait pas. Il faut toujours faire la tête qu'on fait quand tout va bien.


Évidemment comme la narratrice n'est pas idiote, elle se pose bien des questions ou les posent aux adultes. Elle n'est pas la seule d'ailleurs car d'autres enfants le font quand arrive l'adolescence.

Elle remet un peu sa vie en question et se demande si elle n'aurait pas eu plus de chance si elle était née dans une famille plus ordinaire. Et puis est-ce normal que sa mère ignore sa soeur sur le bord de la route quand elle conduit en voiture Monsieur Lepoivre ? Est-ce normal qu'elle reste seule si longtemps pendant que ces parents "travaillent sur eux" dans la grande maison ?


L'avant dernier paragraphe pourrait faire croire à un revirement de situation par ces belles scènes de vacances à la mer avec toute la famille, le rire de sa mère, les bons repas et les rigolades. Mais ce n'est qu'une escapade et il faut retourner près de la grande maison. Il y à la fin du livre une impression que la narratrice à parcouru un bon bout de chemin et qu'elle arrive à une intersection. Elle ne sait pas quel chemin elle doit choisir alors elle appelle au secours. Évidemment ce n'est qu'une impression personnelle.

 

Voilà donc un livre que je suis contente d'avoir lu car le simple mot secte m'aurait fait passer mon chemin. Effectivement j'avais vu les barreaux de la cage mais sans en donner plus d'importance.

Je suis contente de cette lecture pour ados car non seulement l'approche du sujet m'a semblé bien abordé et puis ça fait de ce livre un moyen de partage avec les plus jeunes avec qui certains sujets ne sont pas toujours faciles à aborder autant de la part des ados que des adultes. Un livre peut donc servir de lien pour commencer le dialogue. Un livre qui est aussi certainement adressé aux adultes.

 

Extraits :

 

"Les grandes personnes là-bas, elles sont tellement concentrées sur les trucs que leur apprend Maurice Lepoivre qu'elles n'ont jamais le temps de rigoler ou de se parler".

 

"Tout ça, disent mes parents d'un air un peu désolé, il vaut mieux ne pas le dire aux autres, dans le village et dans les autres villages autour non plus. Ils ne comprendraient pas, parce qu'ils sont un peu endormis. Pas endormis comme le contraire de réveillés, endormis comme le contraire de d'intelligents. Ils ne sont pas forcément méchants, les autres, mais ils ne sont pas du tout au courant des trucs que connaît Maurice Lepoivre et ils ne lisent jamais les livres du vieux Russe. Mes parents disent que les autres, ce sont des gens ordinaires. Nous, on a de la chance de connaître Maurice Lepoivre parce qu'il nous évite d'être des gens ordinaires comme ceux qui vont à l'Embuscade, à la chasse, ou qui se battent aux autos tamponneuses. On a beaucoup de chance".

 

Message qui se lit avant l'histoire :

 

A Anne.

 

A ceux des oisillons du Tremblay qui,

bien qu'ayant perdu pas mal de plumes,

un : ne sont pas devenus des vautours,

deux : ont gardé assez de duvet pour survivre

et couver à leur tour,

ce qui tend à prouver que les ogres

ne font pas tout à fait ce qu'ils veulent

de la chair fraîche qui s'égare chez eux.

Et toc !

 


Prochain livre que je lirai de l'auteure :

 

La fille sur la rive

Partager cet article
Repost0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 08:18

grand-livre-transport.jpg Le grand livre des transports de Richard Scarry

Editions Albin Michel Jeunesse - 2010

69 pages

A partir de 3 ans

 

 

 

 

Un livre qui n'en finit pas de raconter des histoires. Autant de fois on ouvre le livre autant de fois une nouvelle histoire se déroule. C'est à peine exagéré. Au départ, une famille cochon décide d'aller faire un pique nique à la plage et s'installe en voiture pour s'y rendre. On les suit sur la route où l'on rencontre plein d'autres automobilistes dans des moyens de transports parfois très insolites. Il y a une légère ressemblance à Où est Charly ? mais à la différence de découvrir bien d'autres véhicules. De petits textes accompagnent les personnages. Les dessins sont enfantins, pleins de couleurs, pleins de sourires et de bonnes humeur. Les personnages se retrouvent parfois dans des situations burlesques et on aime ça. Je me suis surprise à vraiment prendre plaisir à le lire avec au moins le sourire et jusqu'à rire de bon coeur.

 

livre-transports.jpg


 


Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 13:37

coffre-marin.jpg

 Le coffre du marin de Loïc Josse et Maurice Pommier

 Editions Gallimard Jeunesse - 2004

 Document fiction à partir de 8 ans

 45 pages

 

 Le coffre du marin est tout à la fois une histoire de marins et un documentaire qui sert de témoignage historique à travers un coffre.

 

 Pour ce qui est de l'histoire on suit Pierre qui doit embarquer sur le Tadorne, un chalutier à vapeur, moderne pour 1913. Son but est de se rendre vers l'Islande pour pêcher la morue.

 

 On suit les préparatifs. Pour seul bagage, il a un coffre où s'entassent les vêtements, des victuailles, du matériel, des couverts, une photo de famille et une image pieuse. Mais ce coffre offrira d'autres utilité dans le navire où il n'est pas question de s'encombrer de choses futiles.

 

Malheureusement, le bateau va affronter une tempête dont tous les marins ne pourront échapper.

 

A travers le voyage que les marins vont entreprendre beaucoup d'explications et de détails rendent un témoignage historique à ce métier de pêcheurs en mer

 

Le texte est accompagné de dessins de personnages représentés plutôt comme de silhouettes. Des cartes permettent de suivre le trajet des marins et à la fin de l'ouvrage se trouvent des dessins et schémas pour mieux comprendre leur univers.

 

Une bien agréable lecture même si l'histoire aborde le thème du nauvrage.

 

 

 

Ci-dessous le site de chacun des auteurs pour en savoir davantage.

 

Loïc Josse

 

Maurice Pommier - Le site de l'Ours

Partager cet article
Repost0
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 16:29

TE-la-grande-imagerie.jpg

 

La Tour Eiffel - La Grande Imagerie

Editions Fleurus

27 pages

 

Tour-Eiffel-Fleurus.jpg

 

 

Destiné aux enfants ce livre apporte les informations principales

concernant la construction de la Tour Eiffel à l'occasion de la grande exposition universelle

de 1889. De belles illustrations accompagnent des textes claires.

On apprend les différentes étapes de sa constructions, les problèmes rencontrés et l'utilité qui lui a été donnée et qui la sauvée de la démolition. On y trouve également des anecdotes notamment les exploits qu'elle a suscité.


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Une pause livre
  • : Je ne suis pas tombée dans la marmite de la lecture petite, j'ai tout fait pour l'éviter. J'ai bien lu les grands classique Club des Cinq, Fantomette, Lucky Luke, Astérix et surtout Caroline. Mais pas de quoi devenir une lectrice ravageuse. Ca m'a pris beaucoup plus tard et je me souviens encore de ce plaisir et de ce déclic. Depuis, la découverte des blogs et blogeurs(ses) mes lectures ont évoluées et le plaisir de partager n'est pas pour me déplaire. La bande dessinée est restée un intemporel pour moi. Sinon j'ai mes périodes romans, classiques, voyages, lectures françaises ou étrangères et c'est selon le moment et l'inspiration. Quelques billets sur des sorties viennent de temps en temps alimenter le blog. Ouvert depuis mars 2011 mon blog a quelques fois végété. C'est d'ailleurs le cas depuis fin 2015. Remotivée, je le relance et le dépoussière un peu. Pour commencer je ne suis plus Loo mais Milou et d'ici quelques temps je verrai pour la suite.
  • Contact

Profil

  • Milou

Recherche

Traducteur

 

En ce moment

 

Bientôt

 

 Lecture commune pour mai 
avec AGirl et Keisha :

 

D'où venez-vous ?

Map