Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 23:33

Le métro est un sport collectif Le métro est un sport collectif - Bertrand Guillot

Editions rue fromentin - 2012

170 pages

 

A l'avant du dernier wagon de ce métro à l'ancienne, ligne 11, la porte-hublot est encadrée par les vitrines inamovibles de Telemarket ("Rentrez directement chez vous") et Wall Street English ("My tailor is rich"). Sur les deux espaces du dessus, les voyageurs ont parfois droit à quelques lignes de poésie, entre Oulipo et haïku. Mais ce soir foin de littérature, l'heure est au réalisme : PriceMinister a colonisé le haut de l'affiche, avec son slogan devenu classique : "Devenez radin". Un faux second degré masquant un bon vieux premier degré décomplexé : une provocation ultime pour les militants anti pub.

 

Il y en avait un, d'ailleurs. Plus souriant que l'autre fois. Vandale génial, plus poète que tous les imailleurs du métro réunis, il n'a pas travaillé au marqueur. Il s'est contenté de découper soigneusement les deux affiches.

 

Et voilà qu'au-dessus de la tête des voyageurs se proclame maintenant en double ce mot unique :

 

DEVENEZ.

 

Voilà qui fait un beau slogan.

Je devrais peut-être m'y mettre.

 

 

Je viens de le commencer. A chaque fin d'histoire je ne peux pas m'empêcher d'en lire une autre encore. J'en suis à la page 24, donc je vous dirai plus dans 156 pages.


Repost 0
Published by unepauselivre - dans Lecture en cours
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 13:41

oncle petros

 

Le vieil oncle Petros qui vit dans une petite maison près d'Athènes est-il un des grands ratés de la science ou le Prométhée de la théorie des nombres ? Lorsqu'il meurt, il fait don à son neveu préféré de sa bibliothèque de livres scientifiques. Celui-ci raconte alors quelles ont été ses relations avec cet homme peu commun et quel a été son destin. Une conjecture mathématique irrésolue depuis deux siècles, un oncle mathématicien rendu fou par la recherche de la solution, un neveu qui enquête, avec ce polar des nombres premiers, Apostolos Doxiadis a réussi un roman parfaitement original et attachant, salué par les communautés mathématiques et littéraires anglo-saxonnes comme un exploit qui force l'admiration de deux mondes peu habitués à se rencontrer.

 

Critique prévue pour le 20 février...

 

Voici donc la quatrième de couverture de la lecture que j'entamerai demain en LC avec A Girl.

 

Et pour se mettre dans l'ambiance grecque pourquoi pas un petit fond sonore.

 

 
Et puis un autre
Et l'irristible Zorbas

L'oncle Petros et la conjecture de Goldbach billet

 

 


Repost 0
Published by unepauselivre - dans Lecture en cours
commenter cet article

Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map