Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 16:23

Depuis que je suis rentrée de vacances je rêve tous les jours de l'excellent café que je buvais en Italie. Pensant trouver sur place une multitude de brûleries pour en ramener, je fus assez déçue et surtout surprise de ne pas en voir à tous les coins de rues et même aucune. Mon café c'est en supermaché que je l'ai acheté. N'arrivant pas au même résultat de tous les cafés que j'ai bu boire partout ailleurs pendant mon séjour je me suis creusée les méninges pour trouver la solution. C'est le café, la machine, celui ou celle qui le fait ?

 

Je viens de tomber sur un petit reportage qui m'a bien éclairé sur le sujet. Si ça vous intéresse jettez-y un oeil et bonne dégustation.

 

 

Cliquez ici pour connaître Le secret du café italien

 

 

tasse-cafe.jpg

Repost 0
Published by unepauselivre - dans Autre chose que des livres
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 04:00

 

 

Hormis son utilisation de décoration ou pour s'aérer, l'éventail à également été utilisé comme arme.

 

L'art de combat utilisant les éventails de guerre s'appelle le tessenjutsu. Il était utilisé autrefois toutes sortes d'éventail lors des batailles.

 

L'éventail de combat

 


eventails-combat.jpg

 Au Japon, le chef de guerre, le shogun,utilisait un éventail appelé gunsen pour diriger les troupes. Il utilisait différent accessoires (photo en-dessous) pour les différentes indications qu'il voulait faire passer. Cet éventail était aussi utilisé pour se protéger pendant les combats au sabre.

 


 

 

 

 

éventails combat2

 

 

 
 

 

Les Uchiwa sont utilisés pour se protéger des fléches. Ils sont en fer ou en bois. Ce sont plutôt les officiers de haut-rang qui les utilisent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

eventails-de-combat.jpg

 
 

Les Tessen étaient des éventails pliants avec des rayons externes en fer qui étaient fabriqués pour ressembler à des éventails pliants normaux, inoffensifs, ou  des matraques solides qui étaient fabriquées pour ressembler à des éventails repliés. Les samurai pouvaient les transporter dans des endroits où les épées ou tout autre arme étaient interdites, et certaines écoles de combat incluaient l’entrainement au tessen comme arme. Les tessen étaient aussi utilisés pour parer et écarter des flèches et des fléchettes, ou tout autre arme de jet, et pouvait servir pour aider à nager.

 

 

eventails-combat1.jpg

 



 

éventails combat3

 

 Ce sera mon dernier article mais pas mon dernier billet de lecture pour le Challenge Dragon 2012 .Dragon 2012


Repost 0
Published by unepauselivre - dans Autre chose que des livres
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 12:54

banquet.jpg

 

 

 

 

Pour poursuivre la visite de l'exposition Les séductions du palais je vous propose quelques recettes glanées pendant le parcours. Une très bonne idée de la part des organisateurs. Certaines nous ont parues appétissantes, pour d'autres et bien je dirai que c'est une question de goût.

 

Avec les recettes du Chien braisé au bouillon de tortue, L'oie farcie rôtie dans l'agneau, se trouve également la recette de La patte d'ours au miel. Allez savoir pourquoi A Girl et moi-même avons immédiatement pensé à une blogueuse particulièrement attirée par ce genre d'animal. Qui cela peut-il être ? Qu'elle est cette mystérieuse blogueuse ?

Au cas où la recette intéresserait je l'ai notée minutieusement sur le papier.

 

perles-bleu.jpg

 

 

La patte d'ours au miel

datant de la dynastie Shang (1570 - 1045 avant JC)

 

Ingrédients

 

1 patte d'ours

60 g de miel

5 g de sel

600 cl de bouillon de poule

10 g de gingembre

20 cl vin de céréale

 

Mais attention !  avant de se lancer à cuisiner la patte il vous faudra procéder à une petite préparation et attendre 1 à 2 années :

 

Nettoyer la patte avec du papier et ne surtout pas utiliser de l'eau pour ne pas la contaminer

Mettre la chaux dans un bassin et recouvrir d'une couche de riz rissolé

Mettre la patte sur le riz, recouvrir

Mettre une autre couche de riz

Fermer l'ouverture du vase avec la chaux

Attendre 1 à 2 années

 

1 ou 2 ans plus tard :

 

Peler et nettoyer la patte

Enrober la patte dans une épaisse couche de miel

Placer la patte dans une marmite et mouiller à l'eau froide à hauteur, puis cuire à feux doux pendant 1 heure

Rincer la patte afin d'ôter l'excédent de miel

Mettre la patte et le bouillon de poule dans une marmite. Mijoter

Mettre les assaisonnements

Laisser frémir pendant 3 heures sous la braise

Bon appétit !

 

 

 

Et après ce bon petit plat, vous prendrez bien un petit dessert ?

 

Même si je ne doute pas que la patte d'ours soit délicieuse je préfère me tourner vers celle de la gelée d'amande plus adaptée à mes goûts.


 

gelee-d-amande.jpg

 

 

Gelée d'amande

 

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

 

10 g d'agar-agar en poudre (ou 2 sachets de gélatine de 15 g chacun)

1,25 l d'eau

2 cuillerées à soupe de sucre

3 cuillères à soupe de lait

4 cuillères à soupe de sirop d'orgeat (ou 2 cuillerées à café d'extrait d'amande)

1 l d'eau sucrée (1 l d'eau et 200 g de sucre)

200 g de fruits divers de saison, découpés en petits morceaux

 

Préparation :

 

Mettre l'agar-agar dans une casserole avec l'eau froide, porter à ébullition et cuire sur feu moyen pendant environ 3 minutes. (Pour la gélatine, dissoudre la poudre dans 1 litre d'eau). Ajouter le sucre et lorsqu'il est bien mélangé, filtrer le tout à l'aide d'une étamine.

 

Ajouter le lait et 2 cuillerées à soupe de sirop d'orgeat (ou 1 cuillerée à café d'extrait d'amande) en fouettant pour bien mélanger.

 

Verser dans un grand plat rond. Laisser refroidir et réserver au réfrigérateur pendant au moins 3 heures jusqu'à ce que le mélange soit ferme.

 

Sortir la gelée d'amande du réfrigérateur et la découper en losanges, puis répartir ceux-ci dans une grande coupe de service ou des petites coupes individuelles.

 

Garnir le dessus de fruits, arroser le tout de sirop léger et ajouter le rste de sirop d'orgeat ou d'extrait d'amande. Servir aussitôt.

 

Pour une consistance moins serrée de la gelée, diminuer la quantité dagar-agar de 2 g environ.

 

 

Il ne reste plus maintenant qu'à mettre en pratique. Ce que je compte bien faire pour la gelée d'amande.

 

 

Petit rappel : l'expo se déroule au Musée du quai Branly jusqu'au 20 septembre 2012.

 

 

 

  

Repost 0
Published by unepauselivre - dans Autre chose que des livres
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 04:00

 

bol-de-riz.jpg

jusqu'au 30 septembre 2012

 

Article qui participe au Challenge Dragon 2012 organisé par Catherine

 

Dragon 2012

 

 

 

 

 

 

 

Voici une exposition particulièrement intéressante et originale faite avec l'agréable compagnie d'A Girl. Cette exposition nous raconte les transformations de la vaisselle et l'évolution de la cuisine chinoise depuis les temps préhistorique jusqu'à la table de l'empereur. Mais attention ! cette expo peut s'avérer un vrai supplice si vous décidez de vous y rendre le ventre creux. Ce fut notre cas car nous nous y sommes données rendez-vous après une dure journée de travail. Entre les glous glous du ventre, les boyaux qui se tordent et les glandes salivaires en pleine action, nous avons parcouru cet espace qui nous à fait bien voyager, rêver et instruit sur cette excellente thématique.

 

 

tables-tournantes.jpg

 

 

L'exposition démarre au temps néolithique où l'on peut déjà admirer quelques poteries qui ont permis aux chinois de cette époque de cuire les aliments. La maîtrise des potiers nous a donner à admirer des récipients assez fins et qui donnaient l'impression d'être en métal plutôt qu'en terre.

 

poterie-chinoise.jpg  poterie-neolithique-yangshao.jpg

 

pierre-a-moudre-et-rouleau.jpg

 

  Avec l'apparition du bronze on passe aux choses sérieuses. Sont exposés de la vaiselle et récipients servant aux banquets avec des décorations beaucoup plus recherchées. S'y rajoutent des récipients ne servant pas uniquement à manger ou à boire mais pour se purifier.

A ce stade de l'expo, il m'a parut évident la différence qu'il y a entre la Chine et les pays d'occident sur la relation avec la nourriture déjà par le côté culinaire mais aussi la relation qui s'établie avec cette nourriture par le rituel religieux, l'importance qu'ils donnent au repas, toute l'organisation qui est mise en place. Une grande importance est donnée à la nourriture qui ne semble pas être là uniquement pour se nourrir. Il existait même Le Ministère de la Nourriture ! Malheureusement il ne m'a pas été encore possible d'en connaître plus sur ses fonctions.

 

cruche1.jpg

 

   

Bien entendu si l'on mange on boit aussi. Cette partie m'a bien intéressée aussi car l'approche à l'alcool est complètement différent de ce qu'elle est actuellement chez nous.

 

Leur coupe à oreilles loin de ressembler aux verres que l'on connaît m'ont paru tout aussi ergonomiques.

 

coupe-a-oreille.jpg

 


 

 

 

ivrogne.jpg  Et puis la citation du philosophe Zhuangzi qui accompagne la statuette pour expliquer l'ivresse :

 

"Etat de stupidité du sage qui a réalisé l'ultime fusion et devient invulnérable tout comme l'ivrogne qui a chu de sa carriole et ne se fait aucun mal".

 

 

 

 

 

 

A noter que l'ivresse était considérée comme un signe d'élégance !

 

 

On poursuit l'expo avec l'arrivée dans la préparation des plats de l'huile végétale et animale et du coup des baguettes afin de permettre de se servir sans se brûler les doigts. Ci-dessous un grill permettant de cuire la viande. 

 

grill.jpg  baguette argent

 

 

Une exposition qui mérite vraiment le détour. Qui apporte un bel éclairage sur l'évolution de la nourriture en Chine en suivant d'ailleurs les différentes dynasties.

Aucune photos n'a été prises de ma part, je les ai toutes trouvées sur internet. Je vais maintenant préparer mon deuxième billet pour vous faire partager quelques recettes trouvées tout au long du parcours.

 

 

 

 

 

 

 

Musée du Quai Branly 218 rue de l'Université 75007 Paris

ouvert de 11h à 19h le mardi, mercredi, dimanche

ouvert de 11h à 21h le jeudi, vendredi, samedi

fermé le lundi


Repost 0
Published by unepauselivre - dans Autre chose que des livres
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 04:00

Les Docks, quai d'Austerlitz

 


  Challenge-Paris.jpgDans le cadre du challenge Paris je t'aime organisé

par Sharon et l'Ogresse de Paris

 

 

 

 

 

 

 

Une balade dans Paris m'a conduite dernièrement jusqu'au bords de Seine dans le quartier d'Austerlitz qui a bien changé de visage. Depuis quelques temps d'ailleurs les bords de Seine, surtout dans ce coin prend un air un peu plus charmant qu'autrefois et nous incitent à venir s'y promener. 

 

Docks.jpg

 

 

Les Docks qui furent autrefois un vaste bâtiment servant à recevoir les marchandises transporter par voie fluviale avant d'être redistribuée. Le bâtiment a également servi d'entrepôt de moquette, de centre d'examen (j'en ai passé quelques uns d'ailleurs) pour ensuite resté quelques temps sans avenir précis. Il m'a semblé comprendre qu'il reprendra ses fonctions premieres, mais pas que !

 

Depuis avril dernier il a enfin ouvert ses portes au public avec la Cité de la mode et du design.

Actuellement deux collections y sont exposées mais son activité ne se limite pas seulement à ça. De nombreuses activités, manifestations vont y être proposées qui devraient combler bon nombres de personnes et faire de cet espace un lieu de vie qui semble promettre. Restaurant, boite de nuit, salon de thé, défilé de mode, expositions, boutiques, espace musical. J'en ai peut-être même oublié. 

 

Au premier abord, lorsque je suis arrivée le lieu m'a semblé spacieux à l'extérieur, bien agréable pour venir simplement y flâner sur un plancher en bois. La vue sur l'autre rive n'est pas désagréable. On ressent bien que cet espace est nouveau, il n'y a pas encore vraiment de vécu et tout n'est pas encore accessible. J'ai été bien déçue de ne pouvoir accéder à la terrasse du haut et de trouver les portes closes du salon de thé. Mais qu'à cela ne tienne, je reviendrai. Son aspect particulier n'est pas vilain. Tout en conservant les gros murs en béton ils ont habillé le bâtiment d'une structure métallique verte qui donne un aspect différent selon notre angle de vue.

 

Après une visite aux expositions présentes (qui seront commentées plus tard) je suis repartie contente de ma rencontre avec ce nouvel endroit où je pense m'y retrouvé à l'occasion d'autres promenades.

 

Si vous voulez y faire un tour voici l'adresse :

Les Docks, Cité de la mode et du design, 36 quai d'Austerlitz Paris 13ème.

Métro : Quai de la rapée (5) ou Quai de la gare (6). Il y a même un arrêt de bus au nom de la cité mais je ne me souviens plus du n°.


Repost 0
Published by unepauselivre - dans Autre chose que des livres
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 06:57

 

P4260393.JPG  

 

 

 

 

                         Après avoir parcouru tant de kilomètres ensemble
                         elles  s'en sont allées, usées et achevées sous
                         les sabots d'un poney.

                                                  Nous avons marché sur tant de chemins ensemble
                         pour le plaisir ou par nécessité bravant tous les temps.

                         Nous avons marché à petits pas sur des chemins escarpés
                         ou à grands pas quand le temps nous manqué.

                         Nous avons peiné sur toutes sortes de chemins des plus

                         herbeux aux plus bétonnés, nous avons même parfois par

                         mégarde marché dans le bonheur.

                         Elles ont tous accepté sans jamais se plaindre.

                         Jamais chaussures n'avaient pris autant soins de mes pieds.

                         Jamais je n'ai souffert d'ampoules ou d'échauffement.

                         Mais leur dernier jour est arrivé au cours de cette

                         promenade ardéchoise.
                         Et toujours avec leur même courage une a terminé à l'allure

                         d'une  tongue.

                         Laissée sur la branche d'un arbre je ne les oublierai jamais.

Repost 0
Published by unepauselivre - dans Autre chose que des livres
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 04:00

Il y avait un sportif à encourager ce week-end alors nous avons fait au mieux pour lui donner un peu de courage dans cette épreuve qui est presque surhumaine.


P4150299.JPG

 

Pour patienter on s'est placé près d'un orchestre qui débitait des rythmes à donner envie de se mettre à courir avec tout le monde. Mais bon restons réaliste.

 

P4150310.JPG

 

 

L'ambiance était sympa. Si beaucoup paraissaient avoir une bonne cadence, certains commencaient à montrer des signes de fatigue. D'autres étaient là pour participer et ça faisait chaud au coeur. Des aveugles accompagnés et tenant leur partenaire avec un morceau de corde, des pompiers portant des enfants handicapés sur des sortes de brancards, des pères de famille avec la poussette, j'ai même  vu un homme en fauteuil roulant tracté par une personne (il faisait donc le marathon en marche arrière) et qui affichait un sourire jusqu'aux oreilles. Et puis il y avait ceux accoutrer de costumes vraiment originaux mais dommage je n'ai pas eu le temps de les photographier.

 

P4150309.JPG

 

Notre sportif est passé, il nous a fait coucou, nous avons couru 100 mètres avec lui et puis il a fini par nous semer. Ma fille (6 ans) s'est promis que l'année prochaine elle ferai le marathon.

 

P4150307.JPG

 


 


Repost 0
Published by unepauselivre - dans Autre chose que des livres
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 09:11

  Dragon 2012

 

Cet article est le premier des trois que je me suis engagée à faire dans le cadre du challenge Dragon 2012 organisée par Catherine. L'idée m'est venue de prendre comme sujet le nouvel An chinois et les symboles que l'on y trouve.

Bien que cette fête concerne différents pays asiatiques mes recherches m'ont souvent conduites principalement vers la Chine. Trouvant que l'article était déjà long je n'ai donc pas étendu l'article sur les différentes coutumes. En espérant ne pas avoir commis d'erreur.

 

Je reconnais avoir quelques fois conservé les informations telles que je les ai trouvé elles me paraissaient plus claires et complètes que j'aurais pu le faire. Les références des sites consultés se trouvent tout en bas.

 

 

Le nouvel An par définition

 

Il s'agit du premier jour du premier mois du calendrier chinois et marque le début de la fête du printemps. Le calendrier chinois est différent du calendrier grégorien, celui que l'on utilise. Il s'agit d'un calendrier luni-solaire ce qui entraîne d'une année sur l'autre une date différente mais tombe toujours entre le 21 janvier et le 20 février, au commencement d'une nouvelle lune.


calendrier

 

 

 

 

dragon2

 

Le Nouvel An chinois, mais pas que pour les chinois

 

Parlé de Nouvel An chinois est mal approprié. D'autres pays d'Asie le célèbre et il serait plus juste de dire le Nouvel An lunaire.

 

Les congés du Nouvel An, qui peuvent être prolongés par un week-end ou un pont, sont une période de migration intense, car nombreux sont ceux qui s’efforcent de rejoindre leur famille, depuis l’étranger parfois : embouteillages sur les routes et encombrements dans les gares et les aéroports sont la règle.

 

 

 

dragon2

 

Le déroulement selon la coutume

 

 

Les célébrations, coutumes et tabous de la fête de printemps varient dans les détails selon les régions ou les époques. La pratique générale veut qu'on s'efforce de repartir sur un nouveau pied après s'être débarrassé des mauvaises influences de l’an passé, accompagné de signes de bon augure. On a recours à des objets ou aliments présentant une homophonie avec un mot de sens auspicieux.

 

Les préparatifs commencent une semaine avant avec la cérémonie d'Adieu au Dieu du Foyer.

 

La première journée est consacrée aux visites de façon hiérarchiques en commençant par les membres de la famille les plus âgés ainsi que les supérieurs hiérarchiques. Cette visite s'appelle "saluer l'année". 

 

Le jour du Nouvel An, on se doit de porter des vêtements neufs, la couleur rouge étant considérée auspicieuse est beaucoup employée. Ce jour là pas de ménage et si vraiment des saletées doivent être jetées elles ne doivent pas l'être à l'extérieur du logis car cela symboliserait une perte.


Le deuxième jour les femmes mariées rendent visite à leur famille avec les enfants et leur mari.

 

Dans certaines régions les visites sont déconseillées pendant le troisième jour car elles pourraient entraîner des disputes. 

 

Le cinquième jour les commerces rouvent. A Hong Kong c'est l'anniversaire du Dieu de la richesse. Des pétards sont allumés et parfois des danses de lions commandées.

 

Le septième jour était pour certains celui où tout le monde changeait d'âge, les dates de naissances exactes étant autrefois tenues secrètes.

 

Le huitième ou neuvième jour (selon les régions) est l'anniversaire du Dieu du Ciel assimilé à l'Empereur de Jade. Une cérémonie se déroule chez soi ou au temple tard le soir au début de la nouvelle journée.

 

Le quinzième jour la fin de la fête du printemps est marquée par la fête des lanternes.

  

 

 

  dragon2

 

Les préparatifs

 

 

 

 

génie du foyer

 

La semaine précédant le Nouvel An, traditionnellement le 23 ou le 24 du 12e mois, a lieu le « petit Nouvel An »  , une

cérémonie d'adieu au Dieu du Foyer appellé Zaojun, accompagné de son épouse et   dont l’effigie est collée dans la cuisine. D'après les croyances, il doit faire un long voyage pour rapporter, comme chaque année, les bonnes et mauvaises actions de la famille à l'Empereur de jade .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sucrerie

Avant son départ on brûle de l'encens et pour obtenir sa clémence, on dépose des aliments (plutôt collants, comme des bonbons) devant son image en espérant l'empêcher de dire du mal ; certains collent directement une sucrerie sur la bouche de son portrait.

Celui-ci est brûlé, et le Génie s’envole avec la fumée. Un nouveau portrait sera affiché quelques jours plus tard, signalant son retour le soir du réveillon du Nouvel An.

Du contenu de son rapport dépendent heurs et malheurs de la maisonnée dans l'année à venir.

 

 

 

 

Chunlian.jpg

Les Chunlian

Selon la tradition les chinois calligraphient sur deux bandes de papier rouge les souhaits pour obtenir santé et prospérité.

Les chunlian sont habituellement accompagnées d’une inscription horizontale placée sur le linteau de la porte. Cette inscription prend souvent la forme d’un proverbe à quatre caractères servant à donner encore plus de raffinement au sens des sentences parallèles ou à faire une allusion de bon augure.

L’écriture des chunlian est fortement influencée par la poésie classique.

Puisque les chunlian combinent la littérature traditionnelle et la calligraphie chinoises ainsi que les vœux des résidants d’une maison, on dit que celles qui sont collées à la porte d’entrée présentent le niveau d’éducation de cette famille.

   

 

 

 

 

  fleur-de-fenetre.jpg

Les fenêtres sont décorées avec des papiers découpés.

 

C'est un art populaire répandu en Chine. Le nom qui leur a été donné est Fleurs de fenêtre.

 


 



dragon2

 

La légende du Nian

 

 

 

Le « passage de l’année »  s’effectue dans la nuit du dernier jour du douzième mois. Le mot signifiant année  est considéré comme étant à l’origine le nom d'un monstre, le Nian animal à tête de lion et au corps de taureau, qui venait autrefois rôder autour des villages une nuit par an, obligeant les habitants à se calfeutrer et à veiller jusqu’à son départ au petit matin. 


nian-copie-1

Selon une légende, l'animal vivait au fond de la mer et mettait pied à terre à la veille du Nouvel An pour dévorer le bétail et les gens. Chaque année, par conséquent, les villageois emmenaient les vieillards et les enfants dans les montagnes désertes pour y fuir la férocité de  l'animal.


Une veille du Nouvel An, un mendiant âgé arrive au village de Taohua, une canne à la main, un sac à l'épaule, à la barbe blanche et aux yeux brillants. Une vieille dame essaye de le persuader de fuir le Nian dans les montagnes.

Le vieux monsieur éclate de rire, la main à la barbe : "Si Madame me permet de rester une nuit chez vous, je chasserai "l'animal".


A minuit, le Nian entre dans le village. S'apercevant que dans la famille de la vieille dame, des papiers rouges ont été collés à la porte et que la maison est particulièrement éclairée, l'animal se jette sur la maison en poussant un cri sauvage. Près de la porte, tout d'un coup s'élèvent des sons pif ! paf ! dans la cour. Pris de frissons des pieds à la tête, l'animal se sauve à toutes jambes. En effet, le Nian a peur du rouge, des flammes et des détonations.


Le lendemain, le 1er janvier, les réfugiés sont rentrés au village. Voyant que tout est intact, ils se ruent vers la famille de la vieille dame et ils voient des papiers rouges à la porte, des bouts de bambous qui émettent encore des sons pif ! paf ! dans la cour et quelques bouts de bougies encore en train de brûler dans la maison ...


Désormais, une fois à la veille du Nouvel An, toutes les familles collent des papiers rouges parallèles à la porte, tirent des pétards, allument des bougies toute la nuit et restent éveillées jusqu'au lever du soleil. Au petit matin du 1er janvier, on va se souhaiter la bonne année dans les familles.

 

 

 

dragon2

 

 

 

Le repas du réveillon

 

 

Il commence le dernier jour de l'année et se termine à l'aube du premier jour de l'année suivante. On le nomme Le Banquet du Printemps ou Banquet des Dieux de la Fortune. Le premier repas de l'année doit être le meilleur possible car il est censé se renouveler tout au long de l'année.


 

    repas réveillon

 

C'est une fête où tout le monde se retrouve en famille. Et si certaines personnes ne peuvent pas être présentes une place est réservée pour chacune autour de la table.

Le repas se compose d'une multitude de plats dont certains sont symboliques par leur contenu.

 

Il y a le plat appelé "légumes de la longue année" qui représente l'intelligence.

Le "poulet entier" est censé assurer la santé à tous les membres de la famille.

Les boulettes de poisson, de crevettes et de viande représentent le succès dans les études.

Le poisson assure que l'on ne manquera jamais de rien.

En chine du Nord, on sert des raviolis car leur forme rappelle celle dans anciens lingots.


Le Niangào (gâteau de l'An) composé de pâte de haricot rouge entre deux couches de pâte de riz glutineux et parfumé au longane assure la croissance dans tout ce que l'on souhaite.

Dans le nord de la Chine, ils sont frits ou cuits à la vapeur et sucrés. Dans le sud en revanche, ils sont coupés en tranches et surtout sautés ou cuits dans l'eau. Ils sont sucrés ou salés.

 

 

 

 

 

 

kumka

Le Kumquat est également très apprécié des chinois. Un fruit qui ressemble à une mandarine allongée et porte bonheur. Il se mange aussi bien frais, en confit, en confiture, en bonbon mais aussi en accompagnement d'un plat de poisson ou de viande.

L'arbre le kumquatier est censé apporter richesse et santé aux hongkongais.Ce petit fruit orange appelé Kumquat est très apprécié des chinois.

 


 



 

Une coutume ancienne veut qu'on aille se coucher le plus tard possible ce soir-là, car ce serait un gage de longévité ; cela s' appelle « monter la garde de l'année ».

Cette coutume date des dynasties du Sud et du Nord. On allume des bougies ou des lampes à huile et veille toute la nuit, afin de chasser toutes les maladies fébriles et saisonnières et les mauvais esprits en attendant une année de bon augure. Cet usage s'est transmis jusqu'à nos jours.

 

bougies.jpg

 


dragon2

 

Les cadeaux

 

 

enveloppe rouge 

 

 

A l'occasion du réveillon des enveloppes rouges sont offertes aux enfants pour leur porter bonheur. Des billets y sont glissés à l'intérieur. Le rouge de l'enveloppe symbolise la chance et la somme d'argent est souvent un nombre favorable. Le 8 par exemple dont la prononciation en chinois est proche du mot prospérité. Offrir les étrennes évite le malheur et les coups des démons.

 

 

 

 

 

roses.jpg

On offre également des fleurs roses, rouges ou jaunes avec leurs branches et leur feuillage. Elles sont le symbole du développement de l'épanouissement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

clementine.jpg

 

En chinois, clémentine est l'homonyme de "événement heureux". On offre les clémentines par paire pour signifier que les évènements heureux n'arrivent pas seuls.

 

 

 

 

 

 

 

 

dragon2

 

 

Pas de Nouvel An sans pétards

 

 

 

petardsLe bruit des pétards  est une caractéristique distinctive des fêtes chinoises et des occasions personnelles joyeuses.

Les gens les allument afin de faire fuir les mauvais esprits, supprimer les démons et rechercher le bonheur.

A l'origine, les chinois brûlaient des tiges de bambou sec pour les faire exploser. Puis il y eu l'invention de la poudre ) canon.On peut trouver trace de cette coutume dans des écrits datant d'au moins 2000 ans.

 

Les plus enthousiastes envers les pétards  ont toujours été les jeunes et les enfants. 

Selon un proverbe populaire, on ''fait claquer des pétards une fois la porte ouverte'', disant ainsi adieu à l'année qui s'achève et saluant l'avènement de la nouvelle année.


 

 

 

dragon2

 


 

Les danses

 

 


 

  lions

C'est avec la danse des Lions que s'ouvre la parade du nouvel an chinois. Cette coutume, remonte à  des milliers d'années, et reste une tradition pour tous les chinois.

Un danseur masqué taquine avec un éventail en palmes un lion en papier mâché et en soies de couleurs vives. L'animal réagit en grognant et en s'inclinant, secouant la tête, roulant des yeux, faisant claquer ses mâchoires et chargeant rageusement. Tout cela se passe dans un tintamarre de roulements de tambour, de claquements de cymbales et d'explosions de pétards. Cette pantomime rugissante était à l'origine un rituel pour faire fuir les mauvais esprits.

 

 


dragon3  

La danse des Dragons

Pour les chinois le dragon est l'animal qui représente la noblesse, la bravoure et la chance. C'est également une danse qui remonte aux temps anciens. Pour les défilés et parades ces dragons aux multiples couleurs vives est manipulé par plusieurs personnes. Ils avancent au rythme des tambours et gongs. Le dragon est très respecté par les chinois La frayeur que ces bêtes suscitent est censée repousser les esprits malins.

 

 

 


Après le passage du dragon ou du lion, les vraies festivités commencent. Les gens défilent, le visage couvert de masques évoquant des animaux monstrueux. Dans toutes les rues, des lanternes brillent de mille feux et des drapeaux flottent au vent. Chacun revêt pour l'occasion ses plus beaux habits, ses vêtements les plus neufs.

 

 

dragon2

 


culte ancetres

Le premier rituel de l'année est le culte des ancêtre.


On dépose devant l'autel des ancêtres,  les gâteaux du nouvel an, des fruits, des aliments sucrés et salés, du vin, de l'encens ainsi que des bougies rouges.


Il s'agit  de perpétuer la mémoire de ses ancêtres afin qu'ils apportent leur bénédiction à la famille.

 

L'ancêtre est considéré comme un modèle à suivre pour ses descendants.

 


 

 

 

 

 

dragon2

 

 


Au quinzième jour la Fête du Printemps se termine avec la Fête des Lanternes


 

lanternes1

 

 

Bonne année 2012 !

 

dragon

 

 

Mes sources :

 

Wikipédia

Asiaflash.com

Chine informtions

Culture box France Télévision

Ecole MLF PSA

Government Information Office

Vivre en Asie

Ici la Chine

China today.com

Le quotidien du peuple en ligne


Repost 0
Published by unepauselivre - dans Autre chose que des livres
commenter cet article

Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map