Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 04:00

 

Cela  faisait quand même un petit moment que je n'avais pas fait de billet dans cette rubrique. Pourtant j'ai poussé la porte de plusieurs salons de thé depuis la dernière fois. Aujourd'hui je me décide donc de vous donner une très bonne adresse d'un salon de thé aux notes orientales.

Ceci dit ce salon de thé algérien possède plusieurs adresses. Celle que je connais pour le moment se situe rue du Faubourg Saint-Antoine.

 


La-bague-de-Kenza3-copie-2.jpg

 

 

 

 


Ce que j'ai bu et peut-être mangé : Thé à la menthe avec salade, feuilleté à la viande et bien sûr une douceur dont le choix est ce qu'il y a de plus difficile à faire quand on rentre dans cet endroit. Après il suffit de s'installer et et de déguster. 

 

La-bague-de-Kenza.jpg


 

Accueil, service et cadre : L'acceuil est agréable, la déco et le mobilier sobre et confortable. La boutique se situe au rdc et le salon au 1er étage. Il est très lumineux car la façade côté rue est une baie vitrée. Musique orientale pour compléter l'ambiance. 

 

La-bague-de-Kenza1.jpg 

La-bague-de-Kenza2.jpg

 

 

Ce que j'ai lu : Le dernier en date Mon chien Stupide 

 

 

 

Le quartier : Pas très loin se trouve le marché d'Aligre ouvert tous les jours sauf le lundi. C'est un marché bien connu où les prix sont assez intéressants et tout autour des bistrots sympas pour une petite halte.

 

 

Marche-d-Aligre1.jpg

Marché d'AligreMarche-d-Aligre2.jpg

Marche-d-Aligre3.jpg

 

Le lieu : La bague de Kenza - 173 rue du Faubourg Saint-Antoine Paris 12e (quartiers Bastille)

 

               Métro : Ledru-Rollin

                    bus86

               Ouvert tous les jours de 9h00 à 20h00 sauf le vendredi de 13h30 (14h00 l'été) à 21h00

 

               Les autres adresses du salon : 106 rue Saint-Maur Paris 11e - 136 rue Saint-Honoré  Paris 1er

               233 rue de la Convention Paris 15e

Repost 0
Published by unepauselivre - dans J'y ai lu aussi
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 05:00

  Plaisir d'Equi Thé à Paris dans le 11e arrondissement

 

 

Equithé

 

 


Ce que j'ai bu et peut-être mangé : Un thé de chine (4,50 euros) Pu ehr qui est un thé vieilli en cave ce qui lui donne un léger goût de terre. La patronne du lieu a souhaité de prévenir car il ne plaît pas forcement au goût. J'ai voulu tout de même le découvrir et j'ai adoré. De couleur rouge il pourrait être pris pour un olong, il a peu de théine, et pour avoir continuer d'en discuter avec la patronne il est excellent pour la santé.

Des gâteaux maisons sont aussi proposés, ils sont excellents ! Il est également proposé la formule à 15 euros avec une part de tarte salée, un dessert et boisson à volonté.


 

Accueil, service et cadre : Un accueil avec le sourire jusqu'aux oreilles. Je m'y suis senti tout de suite très bien. Et même si l'endroit donne directement sur le boulevard on se sent au calme et dans un endroit serein. En comparaison à beaucoup d'autres salons, il a un côté comme à la maison bien agréable.

La salle est tout en longueur avec le long des murs des tables rondes décorées en mosaïques. Il y a même un piano, mais je ne sais pas s'il est là en décoration ou pour être utilisé. On peut également acheter sur place des théières, des produits du commerce équitables, et des bijoux fantaisie tout à fait abordables.


Ce que j'ai lu : Tous les petits animaux de Walker Hamilton


Le quartier : Quartier avec plein de magasins pour la photo et aussi pour la musique mais il me semble que pour ces derniers il y en a moins également. J'adore la boutique de chocolat qui se trouve rue du pas de la mule, la première fois que l'on passe devant la boutique on ne croirait jamais que les objet en vitrine sont en chocolat. J'aime aussi le nouveau petit square qui se trouve près du port de plaisance. Le quartier est agréable pour sortir avec ses bistrots, ses restos et aussi pour le shopping. Les ruelles sont aussi très agréables pour s'y promener. Il y a aussi l'opéra Bastille mais je n'y suis jamais rentrée pour un spectacle.

 

Equithe1.jpg      Equithe2.jpg

 

 

Pas motivée cette fois-ci pour faire un petit commentaire historique que je remplace par quelques photos pour compenser.

 

 

 

 

Bastille---election-hollande-.jpg   Le-genie.jpg

  Manif place de la Bastille                                               Le génie de la Bastille

 

port-de-plaisance-bastille.jpg             Rue-de-lappe.jpg

  Quai de l'Arsenal                                Rue de Lappe, plus intéressante de nuit que de jour

 

Ruelle-bastille.jpg                   Ruelle-bastille2.JPG

  Ruelles

 

 

 


Le lieu : Plaisir d'Equi Thé - 12 Bd Beaumarchais Paris 11e (quartiers Bastille, Marais)

          Métro : Bastille, Bréguet-Sabin, Chemin Vert

                    bus 20 29   61   65 69 86

          Ouvert tous les jours de 9h00 à 20h00

Repost 0
Published by unepauselivre - dans J'y ai lu aussi
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 04:00

 

La rubrique "J'y ai lu aussi" reprend enfin.

Encore quelques billets d'avant les vacances attendent pour continuer la tournée et moi je continue ma petite tournée.

 

Aujourd'hui, je vous présente le salon de thé :

A l'heure gourmande à Paris dans le 6ème arrondissement

 


 

A l'heure gourmande 6e

 

 

Ambiance et cadre : Paisible que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur. Ce salon de thé se trouve dans une ruelle piétonne et il est très agréable d'y faire une pause surtout que le quartier est plutôt très animé. La décoration de l'intérieur donne une touche de tranquillité.



 

Ce que j'ai bu et peut-être mangé : Un  thé Gallaboga qui se boit éventuellement avec un nuage de lait (6 euros). J'étais contente de mon choix.

 


 

Depuis, j'y suis retournée avec A Girl pour y étancher notre soif. Nous nous sommes installées en terrasse pour goûter un cocktail sans alcool bien désaltérant.

 

 

A l'heure gourmande 6e1

  

Accueil et service : Discret et agréable.

 

 

Ce que j'ai lu : Le métro est un sport collectif de Bertrand Guillot.



Le quartier : Ce coin du 6ème arrondissement est plutôt animé. A proximité il y a largement de quoi faire les boutiques, les galeries de peintures, se promener au jardin du Luxembourg, voir une pièce de théatre à l'Odéon  et encore plein d'autres choses. Placé au centre de Paris et donc à proximité de la Seine c'est un coin où il est agréable de se balader. Si à beaucoup d'endroits le piéton peut y faire "sa loi", il y en à d'autres avec beaucoup de circulation. Donc agréable mais bien fatiguant.

 

 


 

Histoire : Beaucoup de chose à raconter sur le quartier mais j'ai choisi cette fois-ci de parler d'un autre établissement qui se situe à quelques pas et qui existe depuis 1860 : Le Procope

 


 

L'histoire du restaurant

 

 

Fondé par un sicilien (et oui encore l'Italie) le Procope est le premier café de Paris mais aussi un lieu mythique. Il devient rapidement le lieu de rendez-vous des artistes, philosophes et intellectuels. On y a vu Diderot, Voltaire, Rousseau, d'Alembert, Benjamin Francklin, Musset, Victor Hugo, Sand, Oscar Wilde, Verlaine, et même moi.

 

Il a donc servit de cadre et de lieu de rendez-vous pour la création de l'Encyclopédie, les artiste de la Comédie Française, de repaire pour les révolutionnaires. Benjamin Franklin y rédigea un chapitre de la Constitution américaine. Par la suite ce sont les romantiques qui s'y retrouvaient.

   

Son cadre et sa décoration conservent énormément de témoignages de ces différentes époques qu'il nous est donné à contempler par-ci par-là comme des extraits de lettres ou objets historiques (le chapeau de Napoléon).

 

Côté littérature, Montesquieu y fait référence dans Les lettres persanes.

 

J'y trouve le lieu chaleureux et c'est très agréable de s'imaginer toutes les scènes dont les lieux ont été témoins.


L'histoire du restaurant

Procope-escalier-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Procope paul verlainePaul Verlaine

 

 

Lieu : A l'heure gourmande - 22 passage Dauphine Paris 6e

       Métro Saint-Germain des Près (lignes 4) Odéon (lignes 4 et 10) Mabillon (ligne 10)

       bus  24 27 58 86 87        

       Ouvert 7j/7 de 12h00 à 19h00

 

Pour se rendre au Procope c'est au 13 rue de l'ancienne Comédie ou par le passage

Cours du commerce Saint-André  à  Paris dans le  6ème.

 

 

 

 


Repost 0
Published by unepauselivre - dans J'y ai lu aussi
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 04:00

 

Le Deylan Paris 4e

 

Deylan8.jpg

 

Delyan3


 

 

 

 

Ambiance et cadre : Un bon endroit pour se poser. On s'y sent bien et le cadre autant intérieur qu'extérieur est chaleureux et reposant. L'entrée dans ce salon de thé est de simple apparence, la bonne surprise est au premier étage. Au rez-de-chaussée quelques tables et le présentoir rempli de pâtisseries ou de quoi faire un brunch. Il y a d'ailleurs aussi possibilité de manger en terrasse.Un étroit escalier qui tourne mène au 1er étage.

 

Je rentre en même temps qu'une autre femme chargée d'une grande valise. Comme je ne connais pas les lieux je prend quelques secondes pour repérer l'accès du premier étage. Ce qui me surprend c'est la rapidité de cette femme à la valise pour se précipiter vers l'escalier. Pourtant sa valise à l'air bien lourde. Je comprend un peu plus tard, un peu trop tard sa précipitation, elle devait déjà connaître l'endroit   et la difficulté de trouver un fauteuil ou canapé de disponible. Au moment où je met le pied sur la dernière marche je la vois poser lourdement son postérieur sur le dernier fauteuil et me regarder d'un air triomphant (nian nian nian). Je n'ai d'ailleurs toujours pas compris comment elle a réussi à monter si vite cet escalier. Il ne me reste plus les chaises.


En attendant ma commande je contemple la salle spacieuse et bien éclairée naturellement. Le mobilier est dépareillé mais donne un air décontracté et comme à la maison. Sur les murs des tableaux, affiches de cinéma et affiches en noir et blanc, de vieux livres sur des étagères, des disques vinyle. J'aime bien cette ambiance. J'aime moins la couleur verte des murs et la musique en fond (radio des années 80). Mais cela restent des détails et ne gâche pas mon plaisir d'être ici.

 

Par la fenêtre la vue n'est pas désagréable du tout. Elle donne sur le square et la tour Saint-Jacques récemment rénovée.

 

Je lorgne du coin de l'oeil mes voisines installées sur des canapés ou des fauteuils qui semblent très confortables. Mais aucune table ne se libère. Ça papote à gauche, ça bouquine à droite, ça rêve en face. Tout le monde semble bien installé, même moi ,je le reconnais, sur ma chaise bistrot. Je me plonge donc dans mon bouquin. Je le termine avec mon thé et au moment de partir je m'aperçois qu'un canapé est libre.

 

Delyan5

 

Ce que j'ai bu et peut-être mangé :  Un Lung Ching (traduction puit du dragon) qui est un thé vert présenté comme un thé d'une rare élégance. Délicats bourgeons, infusion d'or aux senteurs fleuries ennoblies d'une pointe d'olive verte (7,20 euros). Ce qui est bizarre c'est partout ailleurs ce thé est décrit avec un goût qui rappelle la noisette ou la châtaigne. Donc soit il y a une erreur sur la carte soit j'ai mal lu. Pourtant si j'ai choisi ce thé c'est justement pour connaître l'effet d'un thé avec un léger goût d'olive. 

Malheureusement ce thé ne pas beaucoup plus. Le goût était trop tenace, pas assez délicat, je n'ai pas dû l'infuser correctement.

  

Accueil et service : Agréable et courtois.

 

 

Delyan6

 

Delyan7

 

 

Ce que j'ai lu : Le koala tueur de Kenneth Cook. Dur dur de rester stoïque devant un livre pareil.



Le quartier : Très vivant, il y a d'ailleurs de quoi faire entre les boutiques et le BHV de la rue de Rivoli, le quartier Saint-Paul, les quais de Seine, les théatres du Chatelet et le Sarah Bernard, les halles, le Centre Georges Pompidou. Il y en a pour tout le monde. Et tout le monde aura une bonne raison de s'arrêter à cette endroit.


 

Histoire :  

 

La rue Saint Martin : Est la plus vieille rue de Paris après la rue Saint-Jacques. Ancienne voie romaine, elle était à l'origine étroite, sale et obscure et était occupée par les métiers les plus sales. Elle fut également témoin de grands événements historiques notamment lors de la révolution. Sa configuration actuelle n'est pas la même cependant puisque le quartier a été remanié au 19e siècle.

 

La Tour Saint-Jacques : Plutôt qu'un commentaire je vous met une vidéo que j'ai trouvé assez intéressante.

 

 

 


Encore une bonne adresse à noter !

 

 

Lieu : Delyan - 8 rue Saint-Martin Paris 4e près de la Tour Saint-Jacques.

       Métro Châtelet (lignes 1 - 4 - 7 - 11 et 14) Métro Hôtel de Ville (lignes 1 et 11)

       bus 21 29 38 47 58 67 69 70 72 74 75 76 81 85 96,        

       Ouvert 7j/7 de 12h00 à 19h30

 

 

Et puis depuis le 11 juin 2012 ouverture d'un Deylan à la Madeleine ouvert 7j/7 de 11h30 à

20h00 et dès 10h30 pour bruncher le dimanche.

 

Il existe également le même salon au Château d'Ecouen.

Repost 0
Published by unepauselivre - dans J'y ai lu aussi
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 04:00

 

Le Big Ben Bar du Train Bleu à la Gare de Lyon à Paris dans le 12e arrondissement.


Le-train-bleu.jpg

 

 

 

 

Le-train-bleu3.jpg

 

Ambiance et cadre : Ah ce Train Bleu ! j'en ai si souvent entendu parler et ça faisait si longtemps que je me promettais d'y aller. C'est maintenant chose faite et je trouve qu'il aurait été dommage de ne jamais y mettre les pieds.

Alors que la gare de Lyon termine juste sa modernisation après un long moment de travaux (et de nombreux voyageurs ne sachant plus dans quel sens aller), le fait de rentrer dans ce lieu c'est s'évader pour une autre époque. La salle où l'on arrive en haut des escaliers est spacieuse et lumineuse.

 

Le train bleu1

 

Pour cette première fois c'est dans le salon algérien que je m'installe dans un immense fauteuil club. Depuis ma place j'aperçois le génie de la Bastille. Une grande fresque se trouve en hauteur et qui représente un bateau quittant un port. Comme nous sommes dans le salon algérien, je mise sur le port d'Alger. Bien que que le salon ne soit pas immense, une grande glace sur le mur d'en face donne l'impression de profondeur. Autour de moi beaucoup de gens semble en rendez-vous professionnel. J'apprécie d'autant plus d'être là uniquement pour le plaisir.

 

Les différents salons sont remplis de fauteuils et canapés en cuir rouge, bien confortables et pouvant convenir à tous les gabarits.

 

Ce que j'ai bu et peut-être mangé : Un thé Gunpowder à la menthe douce avec une tarte aux framboises et un autre gâteau aux framboises également (menu tea time à 18 euros).

  

Accueil et service : On y est accueilli avec le sourire et selon si l'on vient pour manger où tout simplement pour boire un verre on nous accompagne jusqu'à une table de disponible. Rien à dire pour le service.


Ce que j'ai lu : je ne m'en souviens plus.


Le quartier : Ce que j'apprécie dans ce coin c'est la proximité de la promenade plantée, le viaduc des arts et un peu plus loin le port de plaisance de la Bastille.


 

Histoire : L'établissement fut construit au même moment que la gare de Lyon  pour l'exposition universelle de 1900. Son cadre, assez chargé il faut le reconnaître, est un excellent témoignage du style de la Belle Epoque. La décoration est pleine de dorures, de sculptures et de peintures de différents paysages. Ceci dit je ne l'ai pas trouver désagréable à regarder. Il y a même de quoi y passer un bon moment à le contempler. Le restaurant de l'époque s'appelait le Buffet de la Gare de Lyon (si toutes fois ça vous intéresse). Il fut rebaptisé en hommage au mythique Train Bleu qui reliait Calais Vintimille en Italie via Paris à Vintimille de 1922 aux années 1960. Puis le parcours devient Paris-Vintimille. Ce train comportait des voitures-lits, une voiture-restaurant et une voiture bar. Un train de grand prestige.

 

Le-train-bleu5.jpg

 

Le-train-bleu6.jpg

 

Livres : De 1950 à 1977 le Prix Chatrian y était célébré. Ce prix récompensait un ouvrage en relation avec le monde du rail et des chemins de fer. Il a été attribué la dernière année à Jean Des Cars pour Spleeping story qui parle de l'épopée des wagons lits (soit dit en passant, ce livre paraît très intéressant).

 

Ciné : Des scènes de films y ont été tournées comme Place Vendôme de Nicole Garcia, Filles uniques de Marc Jolivet et Nikita de Luc Besson.

 

Le-train-bleu4.jpg


 

 

Lieu : Le Train Bleu - Gare de Lyon Place Louis Armand Paris 12e Face aux rames de train et en

       haut de l'escalier - tél : 01.43.43.09.06

       Métro Gare de Lyon (lignes 1 et 14) - bus  picto ligne Bus 20 picto ligne Bus 29  picto ligne Bus 57 picto ligne Bus 61 picto ligne Bus 63 picto ligne Bus 87       et Balabus (La Défense - Gare de Lyon) - RER (lignes A et D).

       Ouvert de 7h30 à 23h00 du lundi au samedi et de 9h00 à 23h00 les dimanches et jours fériers


 
 

Repost 0
Published by unepauselivre - dans J'y ai lu aussi
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 04:00

 

Il me prend l'envie de venir parler de ces petits coins que j'ai découvert ou que je connaissais déjà et où je me suis retrouvée pour lire. Les premiers articles concerneront pour la plus part des salons de thé ou bars de Paris. Mais il pourra s'agir par la suite d'autres endroits en dehors de la capitale.

 

Je commence donc aujourd'hui par La fourmi ailée, un salon de thé situé dans le 5e arrondissement de Paris.

 

 

 

Fourmi-ailee.jpg

 

 

 


Ambiance et cadre : Il s'agit d'un restaurant salon de thé avec une excellente ambiance. Visiblement la carte pour y manger est attirante. Un endroit qui se trouve très bien situé puisqu'il se trouve dans un lieu touristique très fréquenté. On y trouve à proximité les bords Seine, la Cathédrale Notre Dame, le quartier Saint-Michel. Malgré tout La fourmi ailée se trouve dans un coin plus tranquille.

En entrant, la salle est grande,aérée avec une salle en mezzanine. La décoration est plaisante et pour mon plus grand plaisir au fond de la salle se trouve une cheminée (en activité) auprès de laquelle je me suis empressée de m'installer bien que le feu ne soit pas allumé (si les feux de cheminé sont autorisés à Paris).

Au mur se trouve accroché des tableaux de peintures de styles différents. Mon préféré, celui qui représente un grand panier en osier rempli de coings. Sur toute la hauteur des murs il y a des étagères avec des livres. Certains sont facilement accessibles, les autres nécessitent une échelle qui est d'ailleurs prévue.

 

  Fourmi ailée3             Fourmi ailée4


Ce que j'ai bu et peut-être mangé : Un thé Assam (Inde) corsé et riche sans être trop âcre avec du lait (3,80 euros) accompagné d'une tarte au citron sur lit de pruneaux faite maison (6,50 euros). La carte des thés n'est pas très longue mais cela ne me paraît pas un inconvénient. Je n'ai pas été déçue.

 

Accueil et service : Un bon accueil, un serveur bien occupé mais qui garde le sourire. J'ai apprécié qu'il me demande si je souhaitais mon lait chaud ou froid.


Ce que j'ai lu : Le métronome de Lorant Deutsch qui convenait très bien dans ce coin de Paris.


Le quartier : Pour ce qui est des livres c'est un vrai paradis. Outre les bouquinistes le longs de la Seine et la fameuse librairie Shakespeare ans Compagny  on trouve notamment dans la rue des boutiques de Bd neuves ou d'occasion.

 

Histoire : La rue tient son nom des bottes de paille (fourrage) que les étudiants utilsaient comme siège pur suivre les cours de la Sorbonne se déroulant en plein air. Lorant Deutsch en parle dans le Métronome.

On trouve dans le square St Julien le Pauvre le plus viel arbre de Paris, un robinier planté en 1601.

La rue est cité par Dante dans la Divine Comédie et par Honoré de Balzac dans le roman L'interdiction. Les descriptions de ce dernier surprennent en comparaison de l'état actuel de l'endroit.


Fourmi-ailee-rue-fouarre2.jpg               Fourmi-ailee-viel-arbre.jpg

 

 


 Lieu : La fourmi ailée 8 rue Fouarre Paris 5e Métro : Maubert Mutualité (10), Saint-Michel (4)

        ou RER B ou C Saint-Michel Notre Dame, bus  21 24 27 83 84 87.

        Ouvert de 12h00 à 00h00 - Fermé le dimanche

Repost 0
Published by unepauselivre - dans J'y ai lu aussi
commenter cet article

Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map