Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 05:00

Je-suis-la-marquise-de-Carabas.jpg Je suis la marquise de Carabas de Lucile Bordes

Editions Liana Levi

140 pages

1er roman 2012

 

 

 

 

 

 

D'un style tout particulier d'écriture Lucile Bordes part sur les traces de sa famille marionnettiste. L'histoire commence en 1850 et l'on suit le parcours de cette famille jusqu'à la mort du grand-père de l'auteur qui laisse cette dernière pleine d'interrogations sur  ce passé qu'elle ignorait jusque là.

 

Peu d'indices l'aideront pour remonter le fil. Son grand-père qui était instituteur ne lui à jamais parlé du piano qu'il possède et que personne n'utilise, des vieilles partitions de films muets. Elle finira toutefois par découvrir un monde féerique.

 

Au commencement il y a Auguste qui quitte l'épicerie où il travaille lorsqu'il tombe sous le charme d'un spectacle de marionnettes tenu par des saltimbanques le père Chock et sa nièce Justine. Il prend la route avec eux, trouve sa place dans les représentations, lui qui a tant de bagout et se marie avec Justine. Un fils naîtra, Émile qui n'a pas la parole aussi facile que son père mais a des dons de mise en scène qui lui permettront de poursuivre cette entreprise familiale.

 

La présentation de cette troupe serait bien sûre incomplète sans évoquer les marionnettes qui ont une place importante sur la vie de tous. Crasmagne est la marionnette vedette, celle qui prend quasiment la place la plus importante sur scène mais aussi dans la vie personnelle des marionnettistes.

 

Lorsqu'Emile est devenu lui-même père de deux enfants, l'époque ne permet plus aussi facilement les spectacles de marionnettes. Il y a la guerre, l'arrivée du cinéma muet et puis la revendication de sa fille qui rêve de s'installer quelque part plutôt qu'être toujours sur la route.

 

On ressent bien dans l'histoire la passion qui anime cette famille. Le rythme de l'écriture fait bien ressortir toute l'ardeur que chacun à sa façon a mis pour faire vivre le théâtre ambulant. La grande histoire n'y a pas une grande place mais qu'importe on s'y retrouve bien. Il y a aussi les anecdotes tout au long de la route partagées avec les compagnons de voyages, les villageois heureux ou parfois réticents à les accueillir.

 

J'ai trouvé dans cette histoire de la chaleur et un plaisr à faire partager une découverte certainement très étonnante.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

A_girl_from_earth 27/12/2012 19:45


J'aime bien le titre, mais comme Mimipinson, je ne suis pas très histoire de famille, etc. Enfin, ça dépend. J'espère que les vacances/fêtes se passent bien !

unepauselivre 02/01/2013 18:13



Les vacances se sont très bien passées. L'histoire est assez particulière et ne s'arrête pas à une histoire de famille. Mais il m'est bien difficile de le conseiller car je ne pourrai pas savoir
à l'avance s'il peut plaire ou non.



Philippe D 27/12/2012 13:27


Une couverture qui ne m'attire pas mais c'est parfois (souvent) trompeur.


Bonne fin d'année. 

unepauselivre 02/01/2013 18:12



C'est la couverture qui m'avait attirée, comme quoi . Bon début d'année.



mimipinson 27/12/2012 11:57


Je l'ai lu pour le prix des lectrices Elle....Et je dois dire que j'en ai plus qu'assez de ces écrivains qui se croiet obligés de raconter leur vie, leur famille et leurs pseudo secrets.....
surtout quand cela fai pchitt, comme ici !! Roman pas assez creusé à mon goût, dont il ne reste, 3 semaines plus tard, pas grand chose...

unepauselivre 02/01/2013 18:11



Et bien pour moi le ressenti est bien meilleur. J'ai apprécié sa façon de raconter cette histoire en mettant bien en avant la passion commune sans mettre de côté les personnages.



keisha 27/12/2012 06:49


Il est à la bibli, coup de coeur d'une des bibliothécaires!

unepauselivre 02/01/2013 18:08



Je commence à le voir un peu plus effectivement en bibliothèque et en librairie.



Présentation

  • : Une pause livre
  • : Je ne suis pas tombée dans la marmite de la lecture petite, j'ai tout fait pour l'éviter. J'ai bien lu les grands classique Club des Cinq, Fantomette, Lucky Luke, Astérix et surtout Caroline. Mais pas de quoi devenir une lectrice ravageuse. Ca m'a pris beaucoup plus tard et je me souviens encore de ce plaisir et de ce déclic. Depuis, la découverte des blogs et blogeurs(ses) mes lectures ont évoluées et le plaisir de partager n'est pas pour me déplaire. La bande dessinée est restée un intemporel pour moi. Sinon j'ai mes périodes romans, classiques, voyages, lectures françaises ou étrangères et c'est selon le moment et l'inspiration. Quelques billets sur des sorties viennent de temps en temps alimenter le blog. Ouvert depuis mars 2011 mon blog a quelques fois végété. C'est d'ailleurs le cas depuis fin 2015. Remotivée, je le relance et le dépoussière un peu. Pour commencer je ne suis plus Loo mais Milou et d'ici quelques temps je verrai pour la suite.
  • Contact

Profil

  • Milou

Recherche

Traducteur

 

En ce moment

 

Bientôt

 

 Lecture commune pour mai 
avec AGirl et Keisha :

 

D'où venez-vous ?

Map