Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 04:00

Shim-Chong--fille-vendue.jpg    Shim Chong, fille vendue de Hwang Sok-yong

  Editions Points

  546 pages

  Roman historique Corée

 

 

  lu dans le cadre du Challenge dragon 2012 organisé par Catherine

  et en lecture commune avec A Girl

  Dragon 2012

 

 

 

 

 Malgré son titre, ce livre ne se limite pas à relater la vie d'une geisha mais aussi le cadre historique du 19ème siècle de la Corée. Mon grand regret d'ailleurs est de ne pas avoir beaucoup de notions historiques de ce pays qui m'auraient permise de mieux appréhender les événements. Je me suis quelques fois sentie perdue devant certains noms ou d'autres références comme la révolte de Taiping. A cette époque il y a la guerre de l'opium, la révolte des Taiping, les relations avec le Japon et celles avec l'occident.

 

L'univers des geishas nous est livré tout au long du livre où chaque fille tente de trouver la meilleure façon de s'en sortir. On ressent beaucoup de soumission mais aussi beaucoup d'entraide entre elles. Le trafic sexuel est alors monnaie courante.

 

L'histoire raconte donc l'histoire de Chong élevée par son père et vendue par celui-ci à l'âge de 15 ans. Elle se retrouve concubine d'un vieux chinois pour ensuite se retrouvée dans une maison de plaisir. Par la suite elle se retrouve victime de trafiquants sexuels et est expédié à Formose (l'actuelle Taiwan) puis part à Singapour. Là elle est achetée par un occidentale qui souhaite en faire son "épouse". Chong décide au bout de quatre années de quitter ce dernier pour retrouver ceux qu'elle a laissée à Singapour. Elle devient elle même patronne de maison de plaisir où elle rencontre un prince avec qui elle va vivre de nombreuses années jusqu'à la mort de ce dernier. Ne souhaitant pas restée au rang qu'elle a atteint elle reprend sa vie de geisha en tant que mama dans une maison qu'elle souhaite honorable.

 

Durant tout ce parcours très chaotique où Chong côtoie la misère, l'esclavage, la soumission mais aussi les hauts rangs de la société elle changera à chaque fois d'identité en prenant un nom différent chaque fois. Un personnage intéressant mais qui m'a semblé distant. Je me suis souvent trouvée surprise par la facilité qu'elle avait de se mettre dans la peau de ces différents parfois assez différents mais aussi par la facilité de se détacher de son passé avec les êtres qui en font partis et notamment sa fille adoptive.

Plusieurs fois je me suis demandée si ce décalage de réaction (moi qui suis une femme et occidentale) ne venait pas du fait que l'auteur est un homme. Ceci dit dans le livre il ne porte aucun jugement ni ne part dans le sentimentalisme. Son regard est le même lorsqu'il nous parle du fléau de l'opium que les occidentaux ont apporté en Asie.

Il est vrai que Chong est dotée d'une personnalité volontaire et elle est prête à subir les épreuves avec la ferme intention de ne pas se laisser dominer  mais plutôt renverser les rôles en rendant les hommes soumis à sa volonté et son pouvoir. Malgré tout Chong n'est pas un personnage sans coeur. Elle saura aussi apporter aux autres. Elle connaîtra l'amour, des situations plus qu'agréables mais elle n'hésitera jamais à les abandonner.

 

Un livre plaisant et intéressant mais comme je l'ai déjà dit plus haut ceux qui auront davantage de connaissances historique du sujet sauront certainement bien plus l'apprécier.

 

 

L'avis d'A Girl

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unepauselivre - dans Roman historique Asie
commenter cet article

commentaires

Nina 26/09/2012 23:28


C'esty vrai que l'histoire de la Corée avec le Japon est un peu complexe, il y a eu des guerres, des réfugiés..... moi aussi je ne comprends pas trop bien, il faudrait lire des livres sur
l'histoire de ces deux pays. Sinon ce livre montre la condition féminine qui était extrêmement difficile à cette époque comme dans tout les pays d'ailleurs.

unepauselivre 27/09/2012 17:23



Si j'ai bien compris tu as lu également le livre. C'est vrai que l'histoire de cette partie du monde mérite d'être vu plus en détail.



A_girl_from_earth 25/09/2012 22:37


Au fait 2013, avec Keisha et je-ne-sais-plus-qui, on parle de Don Quichotte en LC. Je précise bien, "on en parle", rien d'arrêté encore.  Tentée?

unepauselivre 26/09/2012 19:16



Bien sur que c'est tentant mais avec tous les livres que j'ai à lire je ne crois pas que ce sera raisonnable. Le Festival América n'a rien arrangé .


C'est un seul livre ou une série ?



A_girl_from_earth 24/09/2012 23:01


 Un vrai challenge de Lire sous la contrainte serait "relire votre dernière lecture la plus
éprouvante".  Non mais je ne regrette pas du tout d'avoir surmonté mon écoeurement du début, ça concernait
vraiment cette première scène, après ça allait plutôt bien, et ce sera clairement un roman qui ne m'aura pas laissée indifférente ! Mais j'aurais arrêté si ça n'allait pas c'est sûr.


Ce serait quoi, la prochaine LC ? :)


 

unepauselivre 24/09/2012 23:06



Et bien j'y réfléchie sérieusement. Pas trop d'idée pour le moment mais ça devrait venir. Je te tiens au courant.



A_girl_from_earth 24/09/2012 22:31


En tout cas, heureusement que je l'ai lu en LC celui-là parce que franchement, vu comment c'était parti au début, je pense que j'aurais lâché prise.  J'ai poursuivi parce qu'a priori, tu avais trouvé ça intéressant donc je m'étais dit qu'il fallait que je persévère, mais j'étais prête
à réellement abandonner si une deuxième scène similaire s'était produite. Je me voyais déjà t'envoyer un mail d'ailleurs. 

unepauselivre 24/09/2012 22:42



Et moi si j'avais su quel effet cette lecture te ferait je ne t'aurai pas laissé la lire. En tout cas j'en prend note, au cas où.


D'ailleurs pour la peine je vais te préparer une prochaine lecture commune complétement différente pour faire passer ce petit désagrément. Tu aurai dû d'ailleurs t'arrêter. C'est peut-être pour
ça que tu t'es inscrite au Challenge lire sous la contrainte ?



A_girl_from_earth 24/09/2012 21:45


Ça m'a frappée aussi cette distance de Shim Chong, qui semble passer d'un personnage à l'autre sans état d'âme, comme indifférente, comme si tout était normal. J'ai trouvé ça particulièrement
énervant d'ailleurs au début (toujours au début ) quand elle passe de jeune fille à concubine du vieillard sans
s'écoeurer de ce qui lui arrive, acceptant même son statut avec limite gratitude, même quand elle s'offre au fils du vieil homme après. Mais c'est là aussi qu'on voit qu'on est dans une culture
et une époque qui n'ont rien à voir avec les nôtres, et c'est ce que j'ai fini par trouver intéressant aussi. Cela dit, on voit bien par la suite que son statut lui pèse et qu'elle est bien
consciente de sa terrible réalité, mais je trouvais son attitude et ses actes pas vraiment en concordance avec ses pensées.

unepauselivre 24/09/2012 21:49



C'est vrai. Quelques fois j'ai pensé que c'était ça façon de se protéger mais la différence de culture et d'époque doit également jouer.



Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map