Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 04:00

Rien.jpg Rien, plus rien au monde de Massimo Carlotto

Roman noir

Editions Métalié

62 pages

 

 

 

 

 

 

C'est l'histoire d'un drame familial que seul le mot Noir sur la couverture et éventuellement le titre nous présage une lecture pas forcement drôle. Et pourtant, cette femme, mère de famille nous fait bien sourire au début. Une femme dont la vie ne semble pas avoir épargnée. Elle est la seule à s'exprimer dans un monologue qui prend au fur et à mesure un ton de plus en plus prenant.

On comprend bien rapidement que cette femme est pauvre du porte monnaie, issue d'un milieu peu favorisé, le manque d'argent semble être pour elle le problème centrale de toute sa vie. Tout y est rattaché, de l'alimentaire, en passant par la santé, jusqu'au relation intime avec son mari.


 

Sa fille sur laquelle elle projette tous ses espoirs de réussite dans la vie la déçoit et réduit ses sacrifices (financiers) à rien. C'est d'ailleurs quand elle explique les relations qu'elle a avec elle ainsi qu'avec son mari quelque chose semble clocher. Elle est pauvre du porte monnaie mais aussi du coeur et d'esprit. Cette femme ne vit qu'à travers les façades du paraître que son univers bien réduit lui propose.

Seul le journal intime de sa fille viendra en contrepoids de ses dires, malheureusement trop tard et sans laisser apparaître qu'elle puisse profiter de cette occasion pour une remise en question.


 

Une lecture qui donne une approche du personnage en facette dont l'histoire est effectivement bien noire. J'ai beaucoup apprécié la façon dont l'auteur a construit l'histoire. Un auteur que j'aurai plaisir à lire (je l'espère) avec un autre titre.

Partager cet article

Repost 0
Published by unepauselivre - dans Italie
commenter cet article

commentaires

bergamotte et cardamone 07/07/2012 22:39


Ca donne envie ton billet. Merci!

unepauselivre 04/08/2012 19:52



Et bien ne t'en prive pas, l'auteur est très subtile pour raconter cette histoire.



nathalie 07/05/2012 18:02


Ça n'a pas l'air drôle effectivement mais très bien écrit. Merci pour ce billet !

unepauselivre 07/05/2012 18:45



Le sujet n'est pas drôle mais devant le comportement de la mère on arrive quelques fois à rire quand même. C'est effectivement très bien écrit. Merci de ton passage



keisha 12/04/2012 20:56


Je la vois!


Merci des précisions!

unepauselivre 12/04/2012 20:59



De rien Keisha



keisha 12/04/2012 20:21


Je ne vois pas la photo?


Bon, 62 pages, ça doit aller, une grnade nouvelel on va dire?


D totue façon cet éditeur a d'excellents choix, je les aligne!

unepauselivre 12/04/2012 20:50



Ah ? je viens de vérifier sur mon blog je la vois moi.


Ca se lit très vite comme une grande lettre car l'écriture est grande.


Je ne vois pas ça comme une nouvelle mais on l'y associé oui. Je te le conseil en tout l'écriture va au-delà de l'histoire et lui apporte énormément. Un auteur que je découvre et qui mérite que
l'on s'intéresse à sa vie personnelle. Il a été accusé injustement  et à fait de la prison. Il utilise cette période de sa vie dans toutce qu'il écrit et il ne fait pas que des romans.


Bonne lecture.



Céline72 12/04/2012 07:06


Merci pour cette chronique, je me le note


Bonne journée !

unepauselivre 12/04/2012 20:50



Il est effectivement à découvrir. Je te souhaite une bonne soirée vu l'heure maintenant.



Présentation

Profil

  • Loo

Musique du moment

 

Recherche

Traducteur

 

Lecture du moment

 

 

 

Futures lectures

 

 

LC avec A Girl

date à définir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où venez-vous ?

Map